Guerre en Ukraine. De plus en plus de particuliers accueillent des réfugiés chez eux

Publié le Mis à jour le

Il y aurait environ 10 000 réfugiés ukrainiens en France actuellement dont un millier dans les Alpes-Maritimes et ce nombre ne cesse de grandir avec le prolongement du conflit. Les propositions d'hébergement chez les particuliers se multiplient mais accueillir des réfugiés n'est pas accessible à tous.

Il y a une quinzaine de jours, Jean Stellitano, Directeur Général des Services chez Secours populaire français des alpes maritimes,  prévenait à propos des particuliers souhaitant accueillir des réfugiés chez eux : "Attention les personnes n'imaginent pas ce que signifie un hébergement au long cours. Si le conflit armé dure, ce sont des gens qui ne parlent pas le français, qui ont des besoins spécifiques. Il faut bien mesurer l'investissement que ça demande. Il vaut mieux préférer des structures associatives ou des professionnels". Mais depuis le nombre de réfugiés ne cessent d'augmenter ainsi que le besoin en hébergement et le recours aux familles d'accueil devient inévitable. 

Des propositions étudiées et des logements vérifiés

À la suite d'un appel à recensement pour l'accueil des 148 réfugiés arrivés vendredi 18 mars à Nice, le département des Alpes-Maritimes a mis à disposition 175 logements indépendants dans une trentaine de communes. Chaque hébergement a été vérifié et validé par la Fondation de Nice"Sur les 148 personnes, 98 sont prises en charge par le département et vont pouvoir intégrer leur nouvel hébergement rapidement. Les particuliers se sont engagés à les accueillir jusqu'au mois juillet minimum," précise Célia Ravel, Secrétaire générale de la direction sociale du département des Alpes-Maritimes. 

Lundi 14 mars, c'est dans la ville du Cannet qu'une quarantaine d'Ukrainiens est arrivée. 10 femmes et enfants ont pu trouver refuge chez 4 familles de la ville. "On est allé chez eux, on vérifie s'ils remplissent toutes les conditions, nous indique Stéphane David, chargé de communication de la ville du Cannet.  Du moment qu'ils ont une grande chambre et qu'ils peuvent accueillir dignement les réfugiés, c'est bon pour nous. Nous n'avons pas de cahier des charges précis, c'est un peu du cas par cas".

Ça se passe très bien pour le moment. On appelle les familles tous les jours, on surveille comme du lait sur le feu !

Stéphane David, chargé de communication de la ville du Cannet

Tous les hébergements "validés" sont mis à disposition de la préfecture sur un listing. Le département des Alpes-Maritimes est particulièrement impacté par l'arrivée de réfugiés. Le maire de Nice, Christian Estrosi, en appelle d'ailleurs à la solidarité régionale et nationale.

Un hébergement pour mettre à l'abri les personnes vulnérables

La grand majorité des réfugiés sont des femmes et des enfants vulnérables et qui peuvent être victimes de personnes mal intentionnées. Plusieurs associations tirent la sonnette d'alarme sur le risque accru pour ces populations de tomber dans la traite d'être humain. La semaine dernière, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a formulé différentes recommandations aux pays accueillant des réfugiés ukrainiens . Elles visent essentiellement à répondre aux besoins matériels des personnes afin d'éviter toute situation de vulnérabilité, en assurant "le logement et les besoins immédiats, tels que la nourriture, les vêtements, l'accès aux communications".

Comment faire si vous voulez héberger des familles selon votre département ?

Si vous vous sentez prêt et que vous le pouvez, le gouvernement a mis en place un site internet où chaque particulier souhaitant proposer un logement peut se signaler, et ce quelque soit votre département de résidence. Les préfectures centralisent toutes les propositions faites auprès des communes. 

Dans les Alpes-Maritimes, les particuliers souhaitant mettre à disposition un logement doivent se rapprocher de leur mairie. La métropole de Nice et la ville de Cannes ont chacune mis en ligne un formulaire à remplir sur leur site internet.

Le Var, la métropole de Toulon a aussi mis en place un guichet unique pour l'accueil des réfugiés ukrainiens. Pour les particuliers qui veulent proposer un logement, ils peuvent s'adresser directement à leur mairie. 

Les Bouches du Rhône, vous pouvez vous signalez à l'adresse suivante.

Le Vaucluse, la plateforme gouvernementale est le moyen privilégié pour offrir de l'aide. Une adresse mail est mise à disposition pour toutes questions : pref-accueil-ukraine@vaucluse.gouv.fr

Alpes de Haute Provence, plusieurs communes se mobilisent comme à Saint Chaffrey où la mairie reçoit les propositions d'aide par mail : accueilmairie@saintchaffrey.fr. 

Hautes Alpes, pour les habitant de Gap, un formulaire est à remplir puis à déposer à l'accueil de la Mairie centre de Gap (Rue colonel Roux) de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h ou l'envoyer par mail à l'adresse : accueil.mairie@ville-gap.fr.

Outre l'hébergement, les collectes de dons continuent pour venir en aide aux réfugiés, principalement des produits d'hygiène, médicaux et des dons financiers.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité