Cet article date de plus de 3 ans

Handisport : contre le handicap mental, l'Azuréenne Elsa Ferretti-Clément a choisi le cheval

Elsa est une jeune championne. A 30 ans, elle s'épanouit dans l'équitation malgré son handicap mental. 
Elsa est une championne d'équitation. Elle travaille aussi dans un centre équestre depuis 9 ans.
Elsa est une championne d'équitation. Elle travaille aussi dans un centre équestre depuis 9 ans. © France 3 Côte d'Azur
A 30 ans, Elsa est une sportive accomplie. La jeune femme collectionne les médailles dans les championnats mondiaux handisport : en ski, en athlétisme et surtout... en équitation

Sur un cheval, Elsa trouve son équilibre et oublie son handicap. Depuis la naissance, la cavalière souffre d'une dysharmonie évolutive, une sorte de retard intellectuel léger. Pourtant, une fois en selle, ses troubles de l'attention se dissipent. 

"Lorsqu'elle est à cheval, elle est obligée de se concentrer pour se maîtriser elle, mais aussi sa monture", explique sa mère, Evelyne Ferretti-Clément. 

durée de la vidéo: 02 min 45
Handisport : contre le handicap mental, Elsa a choisi le cheval ©France 3 Côte d'Azur

Le cheval, au coeur de la vie d'Elsa

La sportive vit dans un centre équestre de 33 hectares, acquis par sa famille, non loin du village d'Aspremont. Elle y travaille comme palefrenière depuis 9 ans, et s'occupe au quotidien des 60 cheveux du haras.

Le cheval apaise beaucoup, souligne Evelyne Ferretti-Clément.
 

A l'écoute, l'animal s'adapte aussi à l'état émotionnel de son cavalier. Un vrai antidote contre la différence, et le handicap. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cheval animaux sorties et loisirs sport équitation handisport