Harlem Shake: le phénomène secoue la région

Les Ultras, supporters de l'OGC Nice, cartonnent sur le web: plus de 40.000 vues en trois jours / © Capture d'écran You Tube
Les Ultras, supporters de l'OGC Nice, cartonnent sur le web: plus de 40.000 vues en trois jours / © Capture d'écran You Tube

Clubs de foot ou de rugby, supporters, étudiants ou anonymes, ils sont accros au Harlem Shake, Cette "danse", ce grand n'importe quoi qui déferle dans le monde entier. Des exemples dans le Var et les Alpes Maritimes. La palme aux Ultras de l'OGC Nice avec déjà plus de 40.000 vues en trois jours.

Par Olivier Le Creurer

Harlem shake: c'est quoi ?


Le concept de ces vidéos est très codifié : elles ne durent pas plus d'une minute et sont divisées en deux parties. Dans la première, une personne, souvent casquée ou masquée, danse calmement au milieu d'un groupe occupé à des activités "normales". Lorsque le refrain de la chanson démarre, un plan montre alors l'ensemble des personnes, déguisées à outrance ou dénudées, dansant de façon frénétique. Bref, une bonne dose de délire qui fait du bien !
Le reportage de France 2:
Ce contenu n'est plus disponible
OGC Nice: les Ultras ont leur Harlem Shake et ils cartonnent: déjà plus de 40.000 vues en trois jours

A Toulon, les espoirs du RCT s'éclatent: déjà 21.000 vues sur You Tube
A l'AS Monaco, les pros se lâchent:
Les étudiants ne sont pas en reste. A Toulon les étudiants en Staps:  Plus de 16.000 vues
Toujours Toulon, les étudiants en droit: plus de 12.000 vues
Les étudiants de Polytech Nice-Sophia:
Les étudiants de Skema Sophia Antipolis:
Harlem Shake: Skema Sophia

Dans le monde de l'entreprise, on se lâche aussi: exemple avec un Mc Do à Toulon:

Bon, certes rien à voir avec le phénomène planétaire de l'armée norvégienne et ses plus de 66 millions de vues !
Lire:

Sur le même sujet

Les + Lus