Cet article date de plus de 8 ans

Jean-Pierre Dick (Nice) devrait atteindre le Cap-Horn cette nuit en 3ème position

Gabart et Armel Le Cléac'h, 1er et et 2ème du Vendée Globe, sont depuis ce matin de retour dans l'Atlantique après avoir passé le cap Horn, au sud du continent sud-américain. Jean-Pierre Dick les suit à bonne distance.
© France3 Côte d'Azur
[tweet https://twitter.com/Dick_JeanPierre/status/286429744067661824 lang='fr']Après Gabart, mardi à 19h20 heure française, Le Cléac'h a à son tour franchi la longitude du "cap dur" le même jour à 20h35, après 52 jours et 07 heures de mer depuis le départ de la course le 10 novembre des Sables-d'Olonne (Vendée). Dans une vidéo adressée deux heures après le passage de la dernière marque de parcours avant la remonté de l'Atlantique, le skipper de Banque Populaire s'est filmé débouchant une bouteille de champagne et en versant quelques gouttes "pour le Horn" et "pour le bateau". "Finies les mers du sud, déclare-t-il, les océans Indien et Pacifique sont derrière nous. On va vers des conditions un peu plus chaudes et on se rapproche des Sables-d'Olonne".

Le prochain skipper à passer le Horn et à abandonner le Pacifique devrait être le Français Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3), qui se trouvait à 408 milles de Gabart au classement de 12h00 heure française.

Les concurrents du Vendée Globe ont été mis en garde contre la présence, dans les parages du Horn, d'icebergs et de growlers, ces blocs de glace pouvant peser plusieurs tonnes et flottant entre deux eaux.
La plus grande vigilance leur a été conseillée.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe voile