L'Ultra-trail Côte d'Azur Mercantour, un défi physique et un levier économique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gregory Bustori .

Ce dimanche 10 juillet, l'Ultra-trail Côte d'Azur Mercantour a réuni des centaines de personnes à Saint-Martin-Vésubie. L'occasion pour la commune durement touchée par la tempête Alex de renouer avec une forte fréquentation touristique en ce début d'été.

Courir 125 kilomètres, en 17 heures, vous trouvez cela impossible ? C’est sans compter sur les adeptes de l’ultra-trail, couru sur plusieurs jours, dans des paysages à couper le souffle de la Côte d'Azur, mais surtout sur des terrains à peine balisés, rocailleux et forestiers.

L'ultime étape est arrivée à Saint-Martin-Vésubie ce dimanche 10 juillet, l'occasion pour la commune de connaitre une fréquentation importante qui s'ajoute à celle des habituels vacanciers.

Partis de Monaco ce 8 juillet, près de 400 de ces coureurs de l'extrême ont d'abord commencé par remonter vers les hauteurs surplombant la principauté afin de rejoindre le Trophée d'Auguste de la Turbie. A l'issue de cette première étape, 250 coureurs, en solitaire ou en relais, ont entrepris de rallier notamment Sospel, et le col de Turini.

Grandes premières

Vainqueur du 10 kilomètres ce dimanche, Vincent Viallefont a fini la course, sourire aux lèvres malgré l'effort fourni.

"C’est une belle bataille avec les deuxième et troisième, on s’est bien régalé dans la descente. Gagner une course comme ça, en premier... je suis fier" explique le jeune homme, à peine essoufflé.

C'est sur un terrain peu hospitalier qu'il s'est pourtant aventuré, "en sous-bois, avec pas mal de racines, de pommes de pins, etc. Il fallait faire attention à là où l’on mettait les pieds."

C’est une des plus belles courses pour moi.

Vincent Viallefont, vainqueur du 10km

Tiphaine Lolicar a quant à elle réalisé sa première course de ce type : "c’est mon premier trail, la montée a été très dure, la descente s’est mieux passée, mais au milieu il y a une deuxième montée, celle-ci est pas facile. De courir, de se dépasser dans des paysages comme cela, c’est magnifique."

Un moteur économique pour la vallée

Cette 8e édition de l'Ultra-trail est aussi un temps fort de la saison estivale pour Saint-Martin-Vésubie, où les séquelles de la tempête Alex sont encore, ça et là, visibles.

Cet afflux de personnes génère des retombées économiques intéressantes en ce deuxième week-end de juillet. Une aubaine pour les commerçants qui y voient le véritable coup d'envoi de la saison, et une augmentation momentanée de leur chiffre d'affaires de l'ordre de 30%.

"Ça n'arrête pas, comme on accueille des coureurs jours et nuits et des familles qui attendent les coureurs, on est ouvert non-stop la nuit du samedi au dimanche. Là, je suis debout depuis 1 heure du matin de la nuit précédente" commente Marylin Khalfaoui, gérante d'une boulangerie.

Les nuits risquent d'être courtes pour les commerçants de la "Suisse niçoise". Le calendrier de la commune recèle de concerts, festivals et expositions pour l'été. De quoi, peut-être, définitivement renouer avec la prospérité dans cette vallée.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité