Cet article date de plus de 4 ans

La mosquée En-Nour toujours propriété d'un dignitaire saoudien

Inaugurée il y a deux mois, la mosquée En-Nour de Nice est toujours la propriété d'un dignitaire saoudien, ce qui inquiète la ville de Nice. Le transfert de propriété à une association locale avait pourtant été fixé comme l'une des conditions de l'ouverture du lieu de culte.
Reportage : N.Layani; B.Loth; K.Schmid
Les murs de la mosquée En-Nour appartiennent toujours au Ministre saoudien des affaires islamiques. Pourtant, cela fait maintenant 5 mois que la préfecture a réclamé le legs de cette mosquée à une association cultuelle de type Loi 1905. C'était même une condition pour autoriser son ouverture. Problème : l'association n'existe toujours pas mais "devrait être créée avant le 16 octobre 2016, voire même plus tôt" affirme Ouassini Mebarek, président de la future association cultuelle IMEN. 

La mosquée devrait donc devenir la propriété de l'association IMEN après la mi-octobre, mais le propriétaire saoudien ne s'est jamais engagé par écrit à léguer la mosquée sans contrepartie. La préfecture le souhaite vivement, mais dit ne pas avoir les moyens juridiques de l'y contraindre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société