Le département des Alpes-Maritimes est l'un des pires élèves de l'étude de l'association "Mobilité Réduite"

Publié le

Des indicateurs d'accessibilité des établissements de France métropolitaine recevant du public (ERP) ont été publiés par l'association. Les Alpes-Maritimes se situent très loin des meilleures places du classement.

Bien loin du haut de tableau. C'est ce que l'on peut conclure, pour le département des Alpes-Maritimes, de la dernière étude de l'association "Mobilité Réduite".

Elle a dévoilé son indicateur d'accessibilité pour la France métropolitaine, ce 6 janvier.

D'après les données récoltées, et fournies notamment par les préfectures de chaque département, les Alpes-Maritimes se classent à la 66e place du classement... sur les 73 départements ayant fourni les données escomptées (les informations nécessaires pour cette étude n'ont pas été collectées pour 21 de ces territoires).

Des recoupements et des enquêtes sur le terrain ont aussi été menées par l'association pour en arriver à ces conclusions.

Accessibilité des ERP

Parmi les éléments étudiés, on retrouve l'un des indicateurs essentiels à la vie quotidienne des personnes à mobilité réduite, celui de l'accessibilité des établissements recevant du public (ERP).

Pour le département des Alpes-Maritimes, qui comptent 1.081.000 d'habitants, ce sont 25.787 de ces établissements qui on été testés, 4239 d'entre eux seulement sont considérés comme étant "accessibles".

Qu'ils soient des bâtiments administratifs ou des commerces, ils ont fait l'objet de cette vaste enquête, un travail qualifié de "bénédictin" par l'association. 

A titre de comparaison, le département de l'Eure établit un quasi sans faute. A la première place de ce classement, il compte 10.646 ERP accessibles, sur 10.950 recensés.

Le Sud-Est à la traine

Le classement régional n'est pas non plus flatteur. La région PACA, avec ses 104.760 ERP, ne peut se targuer d'en avoir que 18.018 inscrits dans une démarche "PMR."

Une belle 12e place donc, juste avant la dernière du classement régional, qui se trouve être la Corse.

L'Île-de-beauté n'est pas celle de l'accessibilité indique ce baromètre qui note que seulement 664 établissements sur 8965 sont jugés dans la norme.