• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le dernier voyage de Charles Gottlieb, rescapé d'Auschwitz-Birkenau

© MAX PPP
© MAX PPP

Au lendemain de la commémoration de la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie, Charles Gottlieb est décédé à l'âge de 90 ans. Niçois d'adoption, il accompagnait chaque année les collégiens des Alpes-Maritimes, en visite dans les camps de la mort.

Par Catherine Lioult

Il aura gardé sa joie de vivre et son envie de témoigner jusqu'au bout.
Charles Gottlieb, 90 ans, ne manquait jamais les voyages organisés par le Conseil Général des Alpes-Maritimes dans les camps de la mort.

Il faut témoigner, disait-il, pour que les jeunes générations se souviennent que l'horreur a existé et qu'elle peut se reproduire.


Avec les adolescents,  en Pologne, il ne craignait pas de se remémorer les années terribles qu'il a vécues quand jeune homme, il fut déporté.


Né à Nancy le 25 octobre 1925, ce fils de juifs polonais immigrés à Nancy fuit la Lorraine avec ses parents pour s'installer dans l'Allier. Pendant la 2è guerre mondiale, il entrera dans la résistance et c'est à Lyon qu'il sera arrêté par la Gestapo. Il sera  interrogé, et  torturé par Klaus Barbie avant d'être envoyé à Auschwitz-Birkenau. 
Il a miraculeusement survécu à toutes ses épreuves, et c'est à Nice qu'il a terminé sa vie. Il était marié et avait deux enfants.

POUR VOIR SA BIOGRAPHIE, CLIQUEZ ICI

Dans les Alpes-Maritimes, depuis l'annonce de sa disparition, les hommages se multiplient.











SON PORTRAIT 

décès Charles Gottlieb

REVOYEZ LE REPORTAGE TOURNE EN POLOGNE AVEC CHARLES GOTTLIEB  LE 31 JANVIER 2014

visite collégiens AUSCHWITZ


Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus