Le Forum européen des Roms et des Gens du voyage porte plainte contre Jean-Marie Le Pen et Christian Estrosi

© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Une ONG européenne de défense des Roms et gens du voyage basée à Strasbourg a annoncé mercredi avoir déposé plainte à Nice contre Jean-Marie Le Pen et Christian Estrosi suite à leurs propos respectivement sur les roms et les gens du voyage. Des propos jugés "xénophobes et discrimatoires".

Par Olivier Le Creurer

Une ONG européenne de défense des Roms et gens du voyage basée à Strasbourg a annoncé mercredi avoir déposé plainte à Nice contre Jean-Marie Le Pen, à la suite de ses propos sur la présence "urticante" et "odorante" selon lui des Roms dans cette ville.
Dans une lettre adressée au parquet de Nice, datée de mardi  le Forum européen des Roms et des gens du voyage (ERTF) indique avoir porté plainte pour "incitation à la haine raciale." 

Les propos prononcés par l'ancien président du Front national le 4 juillet sont "xénophobes et discriminatoires" et "vont clairement à l'encontre des valeurs républicaines de la France", écrit l'ONG, basée à Strasbourg et liée au Conseil de l'Europe par un accord de partenariat.

Jean-Marie Le Pen, venu présenter à Nice la candidate nouvellement investie par le FN pour les municipales 2014, avait qualifié la présence de Roms dans la ville d'"urticante" et "odorante", et prédit que "50.000 Roms" allaient venir s'y installer en 2014. Deux autres associations ont déjà annoncé leur intention de porter plainte pour
le même motif: l'association de défense des gens du voyage France Liberté Voyage,
ainsi que SOS racisme.
L'ONG réagit également aux propos de Christian Estrosi sur les Gens du voyage tenus sur Europe 1 le 7 juillet.

"Monsieur Estrosi a tenu des propos xénophobes contre les gens du voyage suite à des occupations illégales de terrains communaux par leurs caravanes. il a dénoncé des comportements de "délinquants" et a appelé les maires de France à "la révolté" en proposant de leur fournir son "mode d'emploi" pour "les mater".

Selon Rudko Kawczynski, président du forum européen des Roms et des Gens du voyage "ces allégations constituent une diffamation publique et une provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciale au sens de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 (article 29, 23 et 24 de ladite loi). 
 

Le premier adjoint au maire de Christian Estrosi, Benoit Kandel, a tenu à lui apporter son soutien:

Notre reportage
 

DMCloud:88767
Plainte contre Estrosi et Le Pen


Intervenants:

  • Savasie Rosilka Père de famille Rom
  • Christian Estrosi Interview I-Télé - Europe 1 7 juillet 2013
  • Clémentine Trolong - Bailly Membre du forum européen des Roms et des Gens du voyage
  • Viorel Costache Président association d'aide aux Roms "Prales"
  • Patrick Allemand Premier secrètaire fédération PS 06 conseiller régional (PS)

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus