Contrat de relance et de transition écologique : 2,5 milliards d'euros pour 40 projets de Nice et de la métropole

Jean Castex et le président de la métropole de Nice, Christian Estrosi, ont signé ce jeudi 15 avril à Matignon un contrat de relance et de transition écologique. L'Etat doit financer 2,5 milliards d'euros au cours des cinq prochaines années, dont 400 millions investis dès 2021. 

Christian Estrosi a fait le déplacement jusqu'à l'hôtel de Matignon à Paris pour signer ce plan de relance de 2,5 milliards d'euros investis en 5 ans dans le territoire de la Métropole Nice Côte d'Azur.
Christian Estrosi a fait le déplacement jusqu'à l'hôtel de Matignon à Paris pour signer ce plan de relance de 2,5 milliards d'euros investis en 5 ans dans le territoire de la Métropole Nice Côte d'Azur. © Frédéric Dugit - MAX PPP

Finalement, il a dû se déplacer à Paris. Ce jeudi 15 avril, c'est donc Christian Estrosi qui s'est déplacé jusqu'à Matignon. Jean Castex devait venir à Nice mais l'annonce du 3ème confinement en a décidé autrement. Sa visite avait été repoussée le mois dernier.

Les 49 autres maires qui font partie de la grande Métropole Nice Côte d'Azur (5ème agglomaration de France) étaient présents via la visioconférence, devenue la règle à l'époque du Covid. 

ALPES DE HAUTE-PROVENCE ITALIE / PIEMONT ITALIE / LIGURIE VAR ASPREMONT 2144 hab. (INSEE 2016) Superficie : 9,44 km² Altitude : Min. 100 m – Max. 855 m BAIROLS 104 hab. (INSEE 2016) Superficie : 15,24 km² Altitude : Min. 280 m – Max. 1 803 m BEAULIEU SUR MER 3 721 hab. (INSEE 2016) Superficie : 0,95 km² Altitude : Min. 0 m – Max. 189 m BELVEDERE 674 hab. (INSEE 2016) Superficie : 75,41 km² Altitude : Min. 575 m – Max. 3 080 m BONSON 737 hab. (INSEE 2016) Superficie : 6,72 km² Altitude :Min. 119 m – Max. 841 m CAGNES SUR MER 49 902 hab. (INSEE 2016) Superficie : 17,95 km² Altitude :Min. 0 m – Max. 187 m CAP D'AIL 4 658 hab. (INSEE 2016) Superficie : 2,04 km² Altitude :Min. 0 m – Max. 540 m CARROS 11 614 hab. (INSEE 2016) Superficie : 15,11 km² Altitude :Min. 63 m – Max. 945 m CASTAGNIERS 1 596 hab. (INSEE 2016) Superficie : 7,52 km² Min. 68 m – Max. 881 m CLANS 614 hab. (INSEE 2016) Superficie : 37,79 km² Altitude : Min. 264 m – Max. 2 082 m COLOMARS 3 397 hab. (INSEE 2016) Superficie : 6,72 km² Altitude : Min. 57 m – Max. 402 m DURANUS 135 hab. (INSEE 2016) Superficie : 6,10 km² Altitude : Min. 194 m – Max. 1500 m EZE 2 252 hab. (INSEE 2016) Superficie : 9,47 km² Altitude : Min. 0 m – Max. 700 m FALICON 1 978 hab. (INSEE 2016) Superficie : 5,17 km² Altitude : Min. 103 m – Max. 581 m GATTIERES 4 115 hab. (INSEE 2016) Superficie : 10,03 km² Altitude : Min. 48 m – Max. 950 m GILETTE 1 566 hab. (INSEE 2016) Superficie : 10,18km² Altitude : Min. 108 m – Max. 808 m ILONSE 193 hab. (INSEE 2016) Superficie : 40,59 km² Altitude : Min. 351 m – Max. 1992 m ISOLA 697 hab. (INSEE 2016) Superficie : 97,98 km² Altitude : Min. 719 m – Max. 2 930 m LA BOLLENE VESUBIE 579 hab. (INSEE 2016) Superficie : 35,57 km² Altitude : Min. 465 m – Max. 2 122 m LA GAUDE 6 430 hab. (INSEE 2016) Superficie : 13,10 km² Altitude : Min. 24 m – Max. 349 m LA ROQUETTE SUR VAR 923 hab. (INSEE 2016) Superficie : 3,99 km² Altitude : Min. 108 m – Max. 600 m LA TOUR SUR TINEE 573 hab. (INSEE 2016) Superficie : 36,70 km² Altitude : Min. 195 m – Max. 1 900 m LA TRINITE 10 083 hab. (INSEE 2016) Superficie : 14,90km² Altitude : Min. 47 m – Max. 700 m LANTOSQUE 1 313 hab. (INSEE 2016) Superficie : 44,76 km² Altitude : Min. 335 m – Max. 2000 m LE BROC 1 409 hab. (INSEE 2016) Superficie : 18,65km² Altitude :Min. 91 m – Max. 1 024 m LEVENS 4 703 hab. (INSEE 2016) Superficie : 29,85 km² Altitude : Min. 121 m – Max. 1 414 m MARIE 104 hab. (INSEE 2016) Superficie : 14,77 km² Altitude : Min. 341 m – Max. 2 089 m NICE 342 637 hab. (INSEE 2016) Superficie : 71,92 km² Altitude : Min. 0 m – Max. 520 m RIMPLAS 90 hab. (INSEE 2016) Superficie : 24,95km² Altitude : Min. 400 m – Max. 2 649 m ROQUEBILLIERE 1 822 hab. (INSEE 2016) Superficie : 25,92 km² Altitude : Min. 500 m – Max. 2 045 m ROUBION 120 hab. (INSEE 2016) Superficie : 27,26 km² Altitude : Min. 840 m – Max. 2 488 m ROURE 200 hab. (INSEE 2016) Superficie : 40,30 km² Altitude : Min. 500 m – Max. 2 339 m SAINT ANDRE DE LA ROCHE 5 340 hab. (INSEE 2016) Superficie : 2,86 km² Altitude : Min. 43 m – Max. 383 m SAINT BLAISE 1 013 hab. (INSEE 2016) Superficie : 8,04 km² Altitude : Min. 88 m – Max. 808 m SAINT DALMAS LE SELVAGE 122 hab. (INSEE 2016) Superficie : 81,03 km² Altitude : Min. 1280 m – Max. 2 881 m SAINT ETIENNE DE TINEE 1 551 hab. (INSEE 2016) Superficie : 173,81 km² Altitude : Min. 949 m – Max. 3 027 SAINT JEAN CAP FERRAT 1 618 hab. (INSEE 2016) Superficie : 2,48 km² Altitude : Min. 0 m – Max. 138 m SAINT JEANNET 4 099 hab. (INSEE 2016) Superficie : 14,58 km² Altitude : Min. 39 m – Max. 934 m SAINT LAURENT DU VAR 28 645 hab. (INSEE 2016) Superficie : 10,11 km² Altitude : in. 0 m – Max. 214 m SAINT MARTIN DU VAR 2 940 hab. (INSEE 2016) Superficie : 5,59 km² Altitude : Min. 88 m – Max. 403 m SAINT MARTIN VESUBIE 614 hab. (INSEE 2016) Superficie : 97,13 km² Altitude : Min. 715 m – Max. 3 120 m SAINT SAUVEUR SUR TINEE 323 hab. (INSEE 2016) Superficie : 32,28 km² Altitude : Min. 432 m – Max. 2 708 m TOURNEFORT 164 hab. (INSEE 2016) Superficie : 10,13 km² Altitude : Min. 171 m – Max. 1 304 m TOURRETTE LEVENS 4 919 hab. (INSEE 2016) Superficie : 16,50 km² Altitude : Min. 160 m – Max. 845 m UTELLE 853 hab. (INSEE 2016) Superficie : 67,97 km² Altitude : Min. 126 m – Max. 2 080 m VALDEBLORE 851 hab. (INSEE 2016) Superficie : 4,16 km² Altitude : Min. 399 m – Max. 2 880 m VENANSON 157 hab. (INSEE 2016) Superficie : 17,98 km² Altitude : Min. 760 m – Max. 2 089 m VENCE 18 599 hab. (INSEE 2016) Superficie : 39,23 km² Altitude : Min. 40 m – Max. 1 033 m VILLEFRANCHE SUR MER 5 098 hab. (INSEE 2016) Superficie : 4,88 km² Altitude : Min. 0 m – Max. 288 m

Une signature diffusée en direct sur les réseaux sociaux : 

Le Premier ministre et le président de la métropole de Nice (LR), Christian Estrosi, ont donc signé jeudi un contrat de relance et de transition écologique, déclinaison locale du plan de relance qui doit financer des infrastructures. 

2,5 milliards d'euros en 5 ans

Une petite signature pour un vaste plan de relance. L'Etat prévoit d'investir 2,5 milliards d'euros au cours des cinq prochaines années, dont 400 millions dès 2021 pour la métropole de Nice. Autre volet de ce plan, l'environnement et la transition écologique pour un montant de 1,4 milliard d’euros. 

Emploi, logement, pistes cyclables

D'après un communiqué et les calculs de la Métropole, ce contrat "va notamment permettre le soutien et la création de 25 000 emplois, la rénovation énergétique de 4.000 logements, l’ouverture de 150 km de pistes cyclables supplémentaires, la mise en service de 300 nouvelles bornes de recharge pour véhicules électriques, la décarbonation de l’ensemble des transports publics, l’aménagement de 40 hectares supplémentaires d’espaces verts". 

780 millions d’euros pour les vallées sinistrées

Les intempéries liées à la tempête Alex ne sont pas oubliées : 780 millions d’euros sont attribués pour la reconstruction des vallées sinistrées.

Nous devons nous rassembler pour faire face à la crise: la crise sanitaire d'abord, la crise économique et sociale que la crise sanitaire a engendrée et qui est déjà là (...) "notre force sera d'avoir le mieux possible fait face à ces difficultés et tiré toutes les conséquences pour préparer l'avenir. Jean Castex, Premier ministre

Jean Castex, Premier ministre.

Tramway, téléphérique, nouveau commissariat

Le plan de relance de Nice et de sa métropole, qui réunit 49 communes et se place comme la cinquième agglomération la plus importante de France, doit notamment financer de nouvelles lignes de tramway, de pistes cyclables, la construction d'un téléphérique, le renouvellement urbain, le développement économique ou la construction d'un nouveau commissariat réunissant police nationale et municipale.

Le maire de Nice et président de la métropole, Christian Estrosi, a rendu un hommage appuyé à "à la détermination et l'énergie du président de la République et à celles du gouvernement", lors de la signature.

"Je prendrai le train couchette Paris-Nice"

Jean Castex a alors fait une promesse: "Je prendrai le train couchette Paris-Nice dès qu'il ouvrira", alors que cette ligne de train de nuit devait être à nouveau mise en service ce week-end, et dont la réouverture a finalement été reportée en raison de la crise sanitaire. 

Les détails du plan de relance

140 millions d’euros pour : 

480 millions d’euros pour l’extension du réseau de transport : ligne 1 vers la vallée du Paillon, ligne 2 vers Saint-Laurent-du-Var, ligne 4 vers Cagnes-sur-Mer, transport par câble vers La Gaude.

110 millions d’euros pour la modernisation du réseau de transport :bus à haut niveau de service boulevard Gambetta et Nice Est, acquisition de rames de tramway, décarbonation de la flotte de bus.

40 millions d’euros pour :

300 millions d’euros pour l’assainissement : restructuration du complexe d’épuration Haliotis

230 millions d’euros pour le traitement des déchets :
• restructuration de l’usine de valorisation énergétique
• valorisation des biodéchets
• centres de collecte et de transfert
• construction du centre technique de Pont Michel

150 millions d’euros pour le verdissement de la Ville : prolongation de la Promenade du Paillon, trames vertes, grand parc paysager de la Plaine du Var, verdissement des cours

Cohésion Sociale et Territoriale, Sécurité et Résilience : 850 millions d’euros

122 millions d’euros pour la sécurisation des infrastructures : sécurisation des tunnels, accessibilité Rive Droite à l’A8, la RM202 bis et le Paillon.

127,4 millions d’euros pour : le centre intergénérationnel à Nice Méridia, l’accessibilité des établissements recevant du public, la construction de 3 écoles, le plan piscines.

Attractivité économique, rayonnement culturel et touristique : 500 millions d’euros

120 millions d’euros pour le rayonnement culturel : musées et patrimoine, patrimoine culturel, rénovation de l’Opéra, couverture du Théâtre de Verdure, reconversion du Palais des Expositions en Palais des Arts et de la Culture, studios de la Victorine, Pôle Culturel Saint-François et Palais communal.


280 millions d’euros pour
• le développement des Zones d’Activité Économiques
• la construction d’un nouveau Marché d’Intérêt National
• la modernisation du Centre de Carros de Formation des Apprentis
• le Parc des Expositions et des Congrès

Depuis l'annonce du plan de relance national, 100 milliards d'euros en tout, Jean Castex a entamé un tour de France pour contractualiser avec les régions, les départements (une quarantaine ont déjà signé un accord) et les métropoles, "dont l'objectif est de couvrir d'ici l'été la quasi-totalité du territoire", a précisé le chef du gouvernement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
christian estrosi politique économie environnement covid-19 santé société