Guerre en Ukraine : quels dons faut-il faire pour aider les réfugiés ukrainiens ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aline Métais

Selon l'association caritative, il faut privilégier les conserves de plats cuisinés, des produits d'hygiène sans eau, des radios et des bougies car il faut s'adapter aux conditions de vie dans les camps de réfugiés. Voici la liste.

Au 6ème jour de guerre en Ukraine, comment aider les réfugiés à près de 2.000 kilomètres de la France ? Jean Stellitano, secrétaire général du Secours Populaire des Alpes-Maritimes, nous explique comment ne pas faire d’erreurs pour que les associations de dons ne croulent pas sous les produits inadaptés pour ces réfugiés. Il est régulièrement informé par les correspondants locaux sur les risques de pénurie. 

"Pour les vêtements chauds et les grosses fournitures, les réfugiés arrivent en Pologne, l’Allemagne est derrière, ils savent apporter des vêtements chauds." 

Selon lui, il faut privilégier les conserves de plats cuisinés qui peuvent se manger à froid, des produits d'hygiène sans eau, type lingettes. Pas de farine, de riz ou de pâtes car il faut pouvoir cuisiner sans réchaud et sans eau dans les camps de réfugiés. Sans oublier des radios à piles, des bougies.

En fait, tous les produits qui permettent de tenir en "mode survivaliste", sans énergie à disposition. Autre précision : les dons de la tempête Alex ne sont pas adaptés et il ne reste quasiment plus rien. 

Le Secours Populaire étudie aussi la possibilité d’obtenir des cartes SIM gratuites avec possibilité d’appels vers l’Ukraine. « On est en train de voir avec Free et Lycamobile », précise Jean Stellitano.

"La situation évolue au jour le jour. On est en lien avec la cellule de crise de Paris et c'est pour ça que l'on temporise les dons. Quand c'est inadapté, ça crée plus de bazar que d'aide", ajoute Jean Stellitano qui a l'habitude de ces crises. "Aider sous le coup de l'émotion ne suffit pas, on essaye de s'organiser pour s'inscrire dans la durée."

Actuellement, il recherche des bénévoles qui parlent ukrainien ou russe.

Médicaments, bougies, radios, sacs de couchage

L’Ambassade d’Ukraine a précisé les dons sur son site, cette liste circule aussi sur les réseaux sociaux :

  • Fournitures pour bébés : lait maternisé en poudre, petits pots, couches
  • Produits d’hygiène : dentifrice et brosses à dent, gel douche, shampoing (sec si possible), savon, dentifrice, brosses, serviettes hygiéniques, coton, serviettes en papier, masques réutilisables et jetables 
  • Alimentaire : conserves, lait en poudre, biscuits secs, pâtes, café soluble, chocolat poudre, eau, barres énergétiques, fruits secs, noix, conserves, pâtes, vermicelles, céréales, compotes en gourde
  • Soins : bandages, pansements, médicaments grippaux, rhumes, antidouleur, antiseptique, alcool médical. (Pour le matériel chirurgical, la métropole niçoise fera le lien avec les cliniques et les CHU pour le récupérer)
  • Dons de vêtements : imperméables, (vêtements chauds et neufs uniquement pour la mairie de Nice)
  • Equipements divers : tentes, couvertures thermiques de survie, plaids, matelas, oreillers tentes, sacs de couchage, lits de camp et réchauds, serviettes en microfibre, sets de vaisselle réutilisables, piles, bougies, lampe-torches, cartes SIM (qui fonctionne avec l'Ukraine)         

Où déposer ses dons ?

La plupart des villes des Alpes-Maritimes ont prévu un local pour recueillir les dons. Il faut une journée et demi pour aller là-bas.

Aujourd'hui à Antibes, 20 réservistes de la Protection Civile sont venus en renfort au Fort Carré jusqu'à vendredi pour organiser le stockage des produits. 

A Beaulieu-sur-Mer, le CCAS de la ville pilote une grande campagne de dons en solidarité avec les civils ukrainiens. Adresse : 2, rue du 8 Mai 1945 - Tél : 04 93 01 21 55

À Nice, les dons peuvent être déposés à l’hôtel de ville, dans les mairies annexes et dans les 17 centres AnimaNice de la ville.

Fonds d'urgence

Sur son compte Facebook, le Secours populaire explique comment faire des dons adaptés : "les dons financiers nous sont plus utiles pour faire aider les réfugiés".

A Nice, un fonds d’urgence au profit du peuple ukrainien a aussi été ouvert. Les dons numéraires peuvent être réalisés via le site soutien Ukraine ou par chèque (à l’ordre du Trésor Public à envoyer à Métropole Nice Côte d’Azur, 5, rue de l’Hôtel-de-Ville 06364 Nice Cedex 4.)

Accueil des réfugiés

Il y a les réfugiés massés aux frontières et ceux qui arriveront en France car le retour dans leur pays semble impossible pour l'instant. 

Le Secours Populaire est en lien avec la Préfecture des Alpes-Maritimes pour trouver des solutions d'hébergement, dans des logements inoccupés par exemple.

Jean Stellitano prévient : "Attention les personnes n'imaginent pas ce que signifie un hébergement au long cours. Si le conflit armé dure, ce sont des gens qui ne parlent pas le français, qui ont des besoins spécifiques. Il faut bien mesurer l'investissement que ça demande. Il vaut mieux passer par ces structures-là."

Depuis l'accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl, l'association caritative reçoit des familles de la région. Elle a donc une expertise importante.

A Nice, la Métropole a été sollicitée par des associations franco-ukrainiennes pour accompagner des familles en provenance d’Ukraine qui viendraient se réfugier sur le territoire métropolitain. Elle invite les personnes qui souhaiteraient mettre à disposition un hébergement à destination de ces familles à se faire connaître. Par ailleurs, la Maison pour l’accueil des victimes (MAV) mettra en place un guichet unique d’accompagnement à toutes les démarches administratives ou juridiques. Ce guichet sera à l’écoute des réfugiés et leurs familles. Des contacts sont déjà en cours avec la Préfecture des Alpes-Maritimes ou le barreau de Nice afin de faciliter leur accompagnement.

Enfin, pour les enfants qui pourraient arriver sur le territoire des structures d’accueil en journée seront mises en place avec des interprètes pour faciliter l’apprentissage du français mais aussi soulager et accompagner les parents dans leurs démarches.

La Métropole Nice Côte d'Azur met en place une cellule pour centraliser toutes les offres d’hébergement.
Les personnes souhaitant héberger un ou des réfugiés peuvent se faire connaître au 04.97.13.59.00. ou par mail soutien.ukraine@nicecotedazur.org

Le Haut-Commissaire de l’Onu en charge des réfugiés a annoncé lundi 28 février 2022 que 500.000 personnes avaient fui le pays, envahi par la Russie. La majorité de ces réfugiés se trouvent actuellement en Pologne.