Cet article date de plus de 5 ans

Le Tour de France à la voile 2016 se terminera à Nice les 29-30-31 juillet

Forts du succès d'une formule lancée l'an dernier, les trimarans Diam 24 reprennent du service dans le Tour de France à la voile (TFV), épreuve majeure du calendrier qui se déroulera en 9 étapes du 8 au 31 juillet avec 28 équipages, de Dunkerque à Nice.
Lors du Tour de France à la voile 2015.
Lors du Tour de France à la voile 2015. © AFP
"La révolution est en marche", a déclaré le directeur du TFV Jean-Baptiste Durier en présentant mardi la 39e édition de l'une des deux grandes classiques de l'été (avec la Solitaire du Figaro).

Le TFV 2016 sera toujours une combinaison de raids côtiers et de régates en stades nautiques, rassemblant quelques grands noms de la course au large, de l'olympisme, du match racing ainsi que des amateurs éclairés. 

Le clip d'annonce de cette édition :


Tour de France à la Voile 2016 : La révolution... par TOURVOILE
Mais plusieurs innovations sont prévues. Ainsi, chaque départ de course se fera sous la règle du pavillon noir, signifiant que tout bateau qui anticipera le coup de canon sera disqualifié.

Autre changement: lors des stades nautiques, tous les équipages seront classés de la première à la dernière place à l'issue des qualifications. Seuls les 6 meilleurs resteront sur l'eau pour disputer la Super Finale du jour. Le vainqueur de celle-ci remportera la journée.
Cette Super Finale aura lieu systématiquement entre 15h30 et 16h30. Elle fera l'objet d'une couverture vidéo destinée dans un premier temps au web, a indiqué M. Durier, soulignant qu'"à terme, on vise à intégrer une grille TV". 

A Nice, l'an dernier :


Nice - Chavirage spectaculaire d'ENGIE - 25... par TOURVOILE
A l'image de ce qui se fait sur l'autre Tour de France (cycliste), un prix de la combativité sera attribué à l'équipe "ayant réalisé une performance sportive remarquable" à chaque étape. Ce prix sera remis par Michel Desjoyeaux, l'un des marins français les plus titrés.

Caméras embarquées 

Le TFV comportera, outre le classement général, un classement pour les équipages composés d'amateurs ou d'équipiers de moins de 26 ans.
Enfin, chaque bateau sera équipé d'une caméra, pour fournir des images en direct. 

"Ce qui intéresse le public, a noté le président de la Fédération française de voile (FFV) Jean-Pierre Champion, c'est de voir les bateaux et de comprendre les classements. Le format des courses doit être au coeur de nos préoccupations si la voile doit rester un sport grand public".


Long de 7,25 m, mené par 3 ou 4 équipiers (pour un poids total obligatoire de 220 à 260 kg), le Diam 24 restera le bateau du TFV jusqu'en 2019 "au minimum", a affirmé Jean-Baptiste Durier.

Une fois parti de Dunkerque (8-9-10 juillet), le TFV 2016 fera escale à :

Le TFV 2015 -première année du Diam 24 dans cette épreuve reprise par Amaury Sport Organisation (ASO) en 2012- avait été remporté par l'équipage de Spindrift (François Morvan/Xavier Revil), devant ceux de Groupama (Franck Cammas) et Combiwest (Frédéric Guilmin).
- avec AFP -
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport