Les enfants migrants ont quitté le gymnase de Menton pour rejoindre un ancien fort à La Trinité

La cinquantaine de mineurs non accompagnés sont provisoirement hébergés au fort de la Drète, sur la commune de la Trinité dans les Alpes-Maritimes.

Après une semaine passée dans le gymnase du Careï, à Menton, les migrants mineurs non accompagnés ont été transférés 20 km plus à l’ouest, à La Trinité.

C’est le maire de la commune qui a révélé l’information ce jeudi, précisant avoir été sollicité par le Département des Alpes-Maritimes, institution en charge de l’aide à l’enfance.

J’y étais favorable, étant entendu qu’il s’agit d’une solution temporaire de quelques jours, sur un site adapté situé très à distance de toute habitation, dans le cadre d’un dispositif encadré et sécurisé.

Ladislas Polski, maire DCG de La Trinité

Pour quelques jours seulement ?

Ces jeunes seraient sur place "pour quelques jours" seulement, selon l’élu : "le président du conseil départemental m’a fait savoir qu’une solution pérenne pour l’encadrement de ces mineurs était en cours de concrétisation, dans une autre commune".

Difficile d'en savoir plus, la préfecture des Alpes-Maritimes renvoyant vers le Département qui, lui, refuse de communiquer la moindre information sur le nombre de mineurs accueillis, leur âge ou la durée de leur accueil.

Selon nos informations, ils seraient une cinquantaine mais leur nombre varie au gré des nouvelles arrivées et des éventuelles fugues.

Plus de 1 000 mineurs pris en charge depuis le début de l'année

Depuis le début de l’année 2023, les Alpes-Maritimes sont confrontées à un nombre inhabituellement élevé de migrants, mineurs pour beaucoup d'entre eux. Plus de 1 200 "mineurs non accompagnés" ont ainsi été pris en charge par les services du Conseil départemental.

Leur hébergement, qui est obligatoire le temps de statuer sur leur situation, relève du casse-tête pour les services sociaux. Le président du Département, Charles-Ange Ginésy, réclamait, fin janvier, que l’État "assume sa responsabilité face à une immigration massive à la frontière franco-italienne".

Le Département des Alpes-Maritimes a fait face en un an à l’arrivée de plus de 5.000 mineurs non accompagnés, amenant à une saturation totale des dispositifs d’accueil.

Charles-Agne Ginésy, président du conseil départemental des Alpes-Maritimes, le 1er février 2023

La réquisition du gymnase du Careï à Menton était nécessairement provisoire, s'agissant d'un équipement inadapté à l'hébergement de longue durée et devant accueillir des manifestations sportives.

De même, la réquisition d'hôtels, comme à Antibes début février, est délicate en période d'affluence touristique, comme actuellement durant les vacances scolaires de printemps.

Un ancien fort militaire datant de 1882

Le fort de la Drète est situé sur la commune de la Trinité, mais limitrophe avec Eze. Il s’agit à l’origine d’un ouvrage militaire, mis en service en 1882, qui constituait un des quatre principaux piliers du périmètre défensif du "camp retranché" de Nice.

Désormais propriété du Département, il abrite le comité des œuvres sociales du conseil départemental et accueille régulièrement des manifestations.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité