• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Un militant associatif s’interroge sur la possibilité d’assigner SNCF Réseau pour inaction climatique

SNCF Réseau à son tour poursuivie pour inaction climatique ? / © France 3
SNCF Réseau à son tour poursuivie pour inaction climatique ? / © France 3

Le recours déposé ce jeudi 14 mars contre l’Etat français par 4 associations parisiennes a inspiré un militant niçois, déçu par les annonces faites par SNCF Réseau sur les grands chantiers prévus dans les Alpes-Maritimes en 2019.

Par Nathalie Layani & ALH

Le calendrier ne pouvait mieux tomber pour une telle annonce.

Alors qu’à Paris, 4 associations, fortes de plus de 2 millions de signatures sur leur pétition « L’affaire du siècle » déposaient un recours devant le Tribunal administratif de Paris pour mettre l’Etat français devant ses obligations en matière de lutte contre le changement climatique, à Nice, Rémi Quinton assistait à une réunion de SNCF Réseau.
 

Sauver les lignes les plus fragiles


Cet usager du train, membre de l’association DEPART (Développement Environnement Provence Azur avec le Rail et le Train) espérait des annonces fortes pour sauver les lignes les plus fragiles, notamment celle reliant Nice à Breil et Tende.

Or de l’aveu même de Jacques Frossard, directeur territorial PACA SNCF Réseau, sur cette ligne, les tunnels se sont détériorés plus vite que prévu, et l’enveloppe allouée à la rénovation de la ligne (15 millions d’euros) devra être entièrement consacrée à des travaux d’urgence, pour éviter de nouvelles limitations de vitesse.

A certains endroits, les trains doivent rouler à 40km/h, voire 10km/h.
 

Des trains plus lents, moins de passagers, et au final une ligne plus assez rentable, menacée de fermeture : c’est ce que craignent les usagers, dans une zone rurale où la voiture est la seule alternative au train.

Un constat en totale contradiction avec les engagements pris dans l’accord de Paris, visant à une neutralité carbone dans les transports à l’horizon 2040-2050.
D’où l’idée de Rémi Quinton : pourquoi pas assigner SNCF Réseau devant l’Etat pour inaction climatique. 
 
Pour le moment, c’est un pavé jeté dans la mare, une proposition, pas encore une action juridique.

Interpellé sur son incapacité à respecter l’Accord de Paris, le responsable régional de SNCF Réseau a rappelé les moyens mis à sa disposition pour rénover les lignes : près de 3.5 milliards par an en France.
 
Interpellé sur son incapacité à respecter l’Accord de Paris, le responsable régional de SNCF Réseau répond
Jacques Frossard - Directeur territorial SNCF Réseau PACA

En région PACA, 241.5 millions d’euros seront dépensés cette année pour la modernisation et la maintenance des lignes ferroviaires.
 

Sur le même sujet

Les investissements prévus en PACA

Les + Lus

Les + Partagés