Mondial AIDA à Villefranche-sur-Mer : quand Loïc Leferme partageait sa passion de “l'apnée les yeux fermés”

Loïc Leferme en septembre 2000 dans la baie de Cannes / © O.Orsini/FTV
Loïc Leferme en septembre 2000 dans la baie de Cannes / © O.Orsini/FTV

Son nom est sur toutes les lèvres à quelques heures du début du Mondial d'apnée AIDA 2019 : Loïc Leferme. Alors que la compétition va voir s'affronter ses amis et les meilleurs athlètes dans la mythique baie de Villefranche-sur-Mer, il partage sa passion de ce sport grâce à des images inédites.

Par Anne Le Hars

Loïc Leferme, un nom forcément associé à un sport unique, fascinant et à un drame. L'apnéiste niçois, recordman du monde en profondeur absolue No Limit en 2004, est décédé lors d'une plongée d'entraînement en rade de Villefranche-sur-Mer en 2007. Ce 11 avril, il préparait un nouveau record.
 
Loïc Leferme en 2005. / © JEAN-PAUL BARBIER / AFP FILES / AFP
Loïc Leferme en 2005. / © JEAN-PAUL BARBIER / AFP FILES / AFP

A 36 ans, le champion aurait été victime d'une défaillance technique. La "gueuse", le système facilitant la descente et la remontée le long d'un câble n'a pas fonctionné correctement. Un drame là où les plus beaux records sont encore aujourd'hui enregistrés.

► Lors d'un tournage au large de Cannes en septembre 2000, Olivier Orsini avait rencontré cet icône de l'apnée. En quelques mots, on peut mieux appréhender son approche des profondeurs par rapport notamment à l'activité des plongeurs équipés eux de bouteilles d'oxygène à ses côtés.
Ces images jamais diffusées, bien que courtes, nous disent beaucoup sur sa philosophie de son sport.

"Pour moi l'apnée avec des bouteilles, c'est celle des yeux ouverts...Celle où tu regardes des choses... Celle des yeux fermés est celle que je pratique, celle d'une recherche intérieure à travers les profondeurs..."




Loïc Leferme était devenu, à son corps défendant, le chef de file d'une école de l'apnée alliant connaissance de soi, préparation physique et souci méticuleux de la sécurité.

Le 30 octobre 2004, ce blond au regard bleu océan, bat le record du monde qui le fera entrer dans la légende et ouvrir la voie à de nombreux jeunes comme Pierre Frolla ou Guillaume Nery. Des amis, des proches mais jamais des adversaires. Cette "tribu" où l'on retrouve aussi François gautier, Christophe Lyonnard ou Cédric Palerme. C'est eux qui'il saluait par ses exploits. 

En 2007, lors d'un hommage dans Stade 2 l'apnéiste Olivier Heuleu, disait de lui : "on a tous vécu une aventure formidable par procuration grâce à lui... C'est cela qu'il voulait faire passer dans cet esprit de groupe. Il le disait, c'était une aventure collective. C'est un pote qui va nous manquer."


Loïc descend à -171 m

Ce film réalisé par Loïc et Val Leferme est un voyage sensible dans ce que ressentait Loïc lors d'une plongée en condition de record... 
 
Durant 6 ans, il établit successivement en apnée No-Limit une série de records :
  • 1997 : record du monde -137 m
  • 2000 : record du monde - 152 m
  • 2001 : record du monde - 154 m
  • 2002 : record du monde -162 m
  • 2004 : record du monde -171 m.
L'une des combinaisons de Loïc Leferme vient de faire son entrée au Musée National du Sport à Nice. / © Anne Le Hars FTV
L'une des combinaisons de Loïc Leferme vient de faire son entrée au Musée National du Sport à Nice. / © Anne Le Hars FTV
Avec Claude Chapuis son professeur et d'autres Azuréens, il est l'un des fondateurs de l'Association internationale pour le développement de l'apnée (AIDA). C'est cet organisme qui dès ce week-end a permettre aux meilleurs apnéistes de profiter du plan d'eau de Villefranche-sur-Mer.
Claude Chapuis, l'un des pères de l'apnée en France. / © ALH FTV
Claude Chapuis, l'un des pères de l'apnée en France. / © ALH FTV

Fondateur aussi en 1999, du CIPA (Centre International de Plongée en Apnée de Nice) avec toujours Claude Chapuis et Eric Hoarau. Un centre qui aujourd’hui accueille des pratiquants du monde entier et est une référence pédagogique dans le milieu international de la plongée libre. 

Loïc Leferme hier, et toujours la même passion pour les amoureux des profondeurs présents pour le Mondial d'apnée AIDA 2019.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus