Municipales 2020, Christian Estrosi présente deux colistiers de gauche sur sa liste pour Nice

Publié le Mis à jour le
Écrit par C. Becq et H. Migout

Présentation surprise de deux colistiers de gauche sur la liste de Christian Estrosi ce jeudi 27 février, le maire sortant s'en explique. 
 

L'annonce a été faite lors de la présentation complète de la liste de Christian Estrosi, ce jeudi 27 février. Deux figures de la gauche rejoignent le maire sortant. Patrick Mottard (37 ème position) et Marc Concas (43ème position). Pour Christian Estrosi ces colistiers sont à l'image de sa liste : "elle est ouverte et représente la diversité de Nice". 

Je suis Gaulliste, républicain, mais j’ai toujours voulu qu’aucun parti politique ne puisse peser sur mes mandats locaux - Christian Estrosi

La liste pour ces élections 2020 présente 50 % de renouvellement, la moyenne d'âge est de 51 ans, selon le maire sortant. La plus jeune colistière, Eléa Monteverdo a 20 ans, elle est professeure de Niçois. 

Patrick Mottard aurait pu être maire de Nice

En 2001, Patrick Mottard (maître de conférence) a failli être maire de Nice, avec une liste d'Union de la Gauche, face à Jacques Peyrat (UMP). Moins de 4000 voix les séparaient, ce qui est très peu pour une ville de la taille de celle de Nice. Jacques Peyrat l'emportait donc avec 44,4% contre 41,3% pour P. Mottard .  

 
 

Marc Concas bat Eric Ciotti

En 2008, lors des cantonales de Nice au port, Marc Concas (PS) l'avait emporté face à Eric Ciotti. Là aussi, l'écart était faible (200 voix). Marc Concas devenait conseiller général. 



Interrogé sur ce choix Marc Concas assume pleinement, il souhaite remettre "cette décision dans son contexte". Il rappelle ainsi, qu'en 2014 lors des municipales, il avait déjà rejoint une liste différente, en l'occurence celle d'Olivier Bettati (aujourd'hui candidat à Menton).   

J'ai déjà cette culture, de dialoguer avec des gens qui n'ont pas la même sensibilité que la mienne - Marc Concas

Marc Concas a d'ailleurs démissionné du Partis socialiste en 2013 et, est aujourd'hui, à la République en marche. Au sein du Conseil municipal de Christian Estrosi, s'il est élu, il serait en charge de gérer l’ensemble de la commande publique de la ville de Nice. 

 


 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité