Muriel Mayette-Holtz a pris ses fonctions à la tête du Théâtre National de Nice

Il ne restait plus que deux candidats pour ce poste très convoité. Moins connue que son concurrent Michel Boujenah, Muriel Mayette-Holtz a été nommée en août dernier à la tête du Théâtre National de Nice. Elle a pris officiellement ses fonctions le 1er novembre.
Ancienne directrice de la Villa Médicis à Rome, Muriel Mariette-Holtz a pris officiellement ses fonctions le 1er novembre.
Ancienne directrice de la Villa Médicis à Rome, Muriel Mariette-Holtz a pris officiellement ses fonctions le 1er novembre. © Alberto Pizzoli- AFP
Une femme a cèdé la place... à une autre femme. Cette pièce en 3 actes : démission, nombreuses candidatures plus ou moins médiatiques et nomination officielle, a pris fin. Un dénouement qui intervient après un long suspense. Muriel Mayette-Holtz a été nommée en août directrice du Théâtre National de Nice par le ministre de la Culture Franck Riester.

Nous l'avons rencontré lors d eson arrivé au TNN. 

"Je suis d'abord spectateur de l'équipe, du théâtre, de son histoire... Diriger c'est dire on va vers là et tout le monde y va... C'est comme monter un spectacle."

Un poste si convoité


Ils étaient deux à tenir la corde dans la dernière ligne droite. Moins médiatique que son concurrent Michel Boujenah, Muriel Mayette-Holtz a réussi à décrocher ce poste si convoité dans le monde du théâtre. Le ministère de la Culture a officialisé ce choix vendredi, via un communiqué de presse. Un choix 'cornélien' justifié ainsi : 

Son projet pour le Théâtre National de Nice s’articule autour de la présentation des grands textes européens, afin d’en permettre l’accès à un public nombreux et renouvelé, sans exclure les écritures scéniques de notre temps.


Le ministère souhaite aussi que Muriel Mayette-Holtz développe des liens forts avec les théâtres de l’Europe de la Méditerranée : Italie, Espagne, Portugal, Grèce. Même si elle est peu connue du grand public, la nouvelle directrice a une solide expérience.

La nouvelle directrice souhaite aussi rencontrer le public directement : 

Première femme


Âgée de 55 ans, Muriel Mayette-Holtz, a été comédienne, metteuse en scène et pédagogue. Sociétaire de la Comédie-Française à partir de 1988, elle en est devenue administratrice générale de 2006 à 2014. Première femme à la direction de l’établissement, elle a ensuite été nommée à la direction de l’Académie de France à Rome, la prestigieuse Villa Médicis pendant trois ans. Un lieu mythique qu'elle souhaitait ouvrir davantage au public.
 

Augmenter les représentations


C'est un projet ambitieux pour le Théâtre National de Nice. Il y aura davantage de grands textes européens, sans exclure les écritures scéniques actuelles, qui entreront en écho avec le répertoire. Elle souhaite augmenter les séries de représentations au théâtre et le nombre de tournées régionales, nationales et internationales des productions du Théâtre National de Nice.

Jeunes comédiens


Muriel Mayette-Holtz envisage aussi un travail d’échanges avec les équipes du territoire, aux côtés des éducateurs et des amateurs. Le Théâtre National de Nice se rapprochera des écoles supérieures d’art dramatique pour permettre aux jeunes comédiens de jouer sur cette célèbre scène. Son mandat à la direction du théâtre, laissée vacante par Irina Brook qui a démissionné pour se consacrer à sa troupe, doit commencer le 1er novembre.


Le nouveau départ du TNN avec une programmation tout en couleur

De Molière à Proust, cette programmation sera classique ou ne sera pas. Avec de grandes pièces et de grands textes.

Car c’est ce que le public nous a demandé, nous explique Thierry Tordjman, Directeur adjoint du TNN.
 

Les 45 spectacles de la saison 4 tourneront aussi autour du sport et des enfants avec des spectacles éducatifs et ludiques.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
théâtre culture femmes société