Nice : les habitants de la rue Caffarelli dénoncent les actes de jeunes riverains du quartier

La colère d'un groupe d'habitants de la rue Caffarelli n'est toujours pas apaisée. Depuis 2 ans, un groupe de jeunes se rassemble quotidiennement dans ce quartier. Vandalisme, agressions, intrusions, les rivevains vivent au quotidien dans un climat de peur. Ils lancent un appel aux autorités.

A deux pas du boulevard Gambetta à Nice, la rue Caffarelli. Un quartier paisible devenu pourtant invivable selon les dires de ses habitants. Dégradation des espaces publics, intrusions dans les immeubles, ou pire, agressions avec coups et blessures. Leur quotidien a viré au cauchemar à cause d'un groupe de voisins, pour la plupart mineurs, qui s'est appropriée la rue.
Malgré les appels incessants à la police, rien ne change. Les riverains se sentent abandonnés. Par peur de représailles, ils témoignent à visage caché.

Reportage réalisé le vendredi 6 janvier :

Intervenants : Riverains de la rue Caffarelli, Auguste Vérola (Adjoint de territoire centre-ouest à la mairie de Nice)

On ne peut même plus aller sur le balcon tellement ils pensent qu'ils sont chez eux, témoigne une habitante

Excédés, les riverains ont décidé de monter au créneau. Une pétition a été lancée et a déjà recueillie plus de 80 signatures. Une réunion à huis clos a également été organisée entre habitants du quartier, police, et mairie afin de trouver au plus vite une solution.

En 2016, la police municipale est intervenue dans cette rue 120 fois, la police nationale, elle, à 40 reprises. Les habitants attendent maintenant des actes.


Sécurité : Les principaux arrêtés pris par la mairie de Nice depuis 2009
Décembre 2009 : arrêté « couvre-feu » de tout mineur de moins de 13 ans qui se déplacerait non accompagné entre 23h et 5h.

Arrêté qui réglemente l’activité des établissements de vente à emporter et épiceries de nuit avec fermeture à 00h30
  • 166 verbalisations depuis janvier 2016
Arrêté municipal contre la « mendicité agressive » qui réglemente les activités constitutives de troubles à l’ordre public notamment la mendicité sur les secteurs touristiques      
  • 93  verbalisations depuis janvier 2016
Consommation d’alcool interdite dans les rues, places, jardins et plages niçoises de 20 h à 5 h.
  • 21 verbalisations depuis Janvier 2016 et 1 présentation OPJ pour Ivresse publique et manifeste 
Une charte des mariages a été instituée le 1er juin 2012 qui rappels aux futurs époux les conditions à respecter pour maintenir le calme et la solennité requise à l’occasion de leur union.
  • Non-respect de ces règles → report de la célébration.
« Anti-regroupement » visant au maintien du bon ordre dans les lieux publics, les regroupements troublant l’ordre public et gênant le passage de piétons sont interdits dans le centre ville de Nice entre 7h et 10h et de 16h à minuit
  • 889 interventions, 201 verbalisations et 17 présentations OPJ 
Arrêté « anti-bivouacs » pour lutter contre les occupations abusives et prolongées des voies ouvertes à la circulation publique lorsqu’elles portent atteinte à l’ordre public.
  • 10 interventions
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité