Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Nice : le manifestant menacé de mort par le président de l’Université mis en examen

Sur la vidéo diffusée par le collectif Sauve ta fac 06, on voit clairement le président de l'université exprimer une menace de mort. / © Capture vidéo "Sauve ta fac 06"
Sur la vidéo diffusée par le collectif Sauve ta fac 06, on voit clairement le président de l'université exprimer une menace de mort. / © Capture vidéo "Sauve ta fac 06"

Deux vidéos montrant le président d'Université Côte d'Azur menaçant de mort un militant lors de l'occupation du siège de l'université à Nice font le buzz sur internet. Le manifestant qui a été mis en examen pour violences en réunion et dégradations ce dimanche.

Par Michel Bernouin

"Si je te revois sur le campus seul, tu es mort !" Ces menaces ont été exprimées par le président de l’Université Côte d’Azur, mercredi dernier, alors que des militants mobilisés contre la réforme "Vidal" occupaient le siège de l’université à Nice. Deux vidéos, diffusées mercredi et samedi par le collectif Sauve ta fac 06, et vues des milliers de fois sur internet, ont révélé l'affaire. Une affaire qui prend une nouvelle tournure ce dimanche, avec la mise en examen du manifestant soupçonné d'avoir commis des violences et des dégradations...



Tout commence ce mercredi 16 mai. "Après une assemblée générale dans le jardin de la fac de Valrose (Nice, nldr) nous avons décidé d’occuper le château" témoigne l’une des membres du collectif "Sauve ta fac 06", jointe par France 3 Côte d’Azur. Avec un groupe de vingt à trente personnes nous avons pénétré dans le siège de l’université pour rejoindre la "salle des actes".

Des membres de la direction de l’université se sont alors interposés physiquement, poursuit l'étudiante. Le président a alors pris par la nuque Maxime et l’a fait tomber. Puis un peu plus tard, dans la salle de réunion, un autre lui a fait une clé de bras. Ensuite, le président a menacé de mort Maxime puis, sachant qu’il avait dérapé, il a déposé plainte contre lui

Contactée par France 3 Côte d’Azur, la direction de l’Université a répondu dans un premier temps qu'elle ne souhaitait pas commenter ces faits. Dans un communiqué daté de ce mercredi, l'Université indiquait cependant que "plusieurs dépôts de plainte vont être déposés contre certaines personnes identifiées". L'université y affirmait aussi :

Une vingtaine de personnes du collectif "Sauve ta fac" s’est introduite par effraction dans l’enceinte du Grand Château de Valrose, siège de l’administration de l’UNS (Université de Nice Sophia-Antipolis) et d’UCA (Université Côte d'Azur), agressant physiquement le Président d’UCA et  trois agents de la sécurité et de l’administration.
 


Dans un tweet paru dès mercredi soir, le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti (LR) a apporté son "Soutien à Jean-Marc Gambaudo, Président d'Université Côte d'Azur et aux 3 agents agressés dans l’enceinte du Château de Valrose par un collectif de manifestants."



Jeudi matin, dans un second communiqué, l'Université indiquait :

Des individus se sont introduits dans la nuit de mercredi à jeudi dans le campus Valrose dégradant plusieurs amphithéâtres par l’inscription de tags et insérant de la colle dans les barillets des amphithéâtres afin d’empêcher la tenue des examens prévus ce jeudi 17 mai.

Mis en examen pour violences en réunion


Vendredi matin, Maxime a été interpellé par la police et placé en garde à vue au commissariat Auvare à Nice. A l'issue de 48 heures de garde à vue, le jeune homme, âgé de 23 ans et qui n'est plus étudiant, a été mis en examen par un juge d'instruction pour "violences volontaires commises en réunion et dégradations" indique son avocat, Zia Oloumi, à France 3 Côte d'Azur.

Il nie avoir commis des violences. Le seul fait réel, c'est qu'il a touché quelqu'un en installant une chaise sur une barricade. 


Son maître Oloumi, son client envisage de déposer plainte à son tour contre le président d'Université Côte d'Azur pour violences.



A lire aussi

Sur le même sujet

J.P. Vassalo, maire de Tende (06)

Les + Lus