La Faculté de Droit de Nice met en place des cours alternés, une mesure anti propagation du Covid

Publié le Mis à jour le
Écrit par Véronique Lupo
Deux fois moins d'étudiants sur les bancs des amphis de la Faculté de Droit de Nice en raison de la mise en place des cours alternés
Deux fois moins d'étudiants sur les bancs des amphis de la Faculté de Droit de Nice en raison de la mise en place des cours alternés © F. Tisseaux-FTV

C’est un peu comme s’ils étaient en télétravail. Depuis la semaine dernière, la moitié des étudiants suit leurs cours à la maison. Une mesure prise pour éviter des amphithéâtres bondés et le non-respect des gestes barrières.

Depuis leur rentrée, la moitié des étudiants de la faculté de Nice suit les cours à la maison. Une mesure prise pour éviter des amphithéâtres bondés et le non-respect des gestes barrières.
Les raisons qui expliquent cette mesure :

► augmentation du nombre de bacheliers (de 10% en licence 1 de droit)
►les étudiants étaient agglutinés dans des amphithéâtres bondés, les gestes barrières (distanciation sociale et port du masque) étaient peu respectées
la réglementation « anti-COVID mise en place (sens de circulation, signalétique concernant les gestes barrières à respecter) ne suffisait pas.

C'est pour tout cela que la direction de la Fac de Droit  et de Science Politique avait décidé de mettre en place des mesures drastiques au début du mois de septembre : des cours alternés.

Désormais et pour une période indéterminée, la moitié des étudiants reçoit les enseignements à la maison. Des cours enregistrés par les professeurs, grâce à un dictaphone.

Des cours alternés qui laissent les étudiants septiques

Un changement qui ne fait pas l’unanimité auprès des étudiants qui parlent de rythme de travail cassé ou encore de problèmes techniques.
 

C’est une mise en place récente. Donc les professeurs tâtonnent et nous avons des problèmes d’ordre technique.

Dorian Benard - Etudiant en Licence 2


"Là, on a aucun rythme"

Les horaires de début et de fin de cours deviennent flous et confus. Les étudiants ne savent plus quand leur journée de travail commence.
 

Personnellement, je préfère être en amphi, car ça me donne un rythme. Là, on a aucun rythme, on commence à 9 heures mais on peut commencer à 10 heures si on veut, c’est compliqué.

Raphaël Costamagna - Etudiant en Licence



Une chose est certaine, tous préfèreraient être sur les bancs de l’amphi plutôt que chez eux.

Voir le professeur parler, c’est quand même plus agréable.
 

Leah Gross - Etudiante en Licence 2

 

L'avis du doyen, Xavier Latour

Comment améliorer le quotidien des étudiants de la Faculté de Droit de Nice?

Les étudiants espèrent que des changements seront apportés très prochainement. Pour ce faire, ils ont des idées très précises.

Il faudrait que l’on puisse avoir les cours à l’avance, pour travailler dessus et poser des questions aux professeurs la semaine où nous sommes en amphi.

Margaux Duchossoy - Etudiante en Licence 2


La Faculté de Droit est en train d’équiper ses amphithéâtres de caméras pour filmer les cours magistraux de licence 2 et 3. Un dispositif qui devrait être opérationnel d’ici le début du mois d'octobre.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.