Nice : La mobilisation contre l'antisémitisme réunit un millier de personnes

Citoyens de tous bords, politiques, ils ont dit non à l'augmentation des actes antisémites en France dans un grand rassemblement prévu en fin de journée place Garibaldi.
Des panneaux et beaucoup de monde pour dénoncer les actes antisémites en hausse en France.
Des panneaux et beaucoup de monde pour dénoncer les actes antisémites en hausse en France. © Roland Macri / MAX PPP
Le rendez-vous était fixé à 19 heures. Et les Niçois, les politiques de la Côte d'Azur de tous les bords ont fait le déplacement. 
Au dessus des têtes, des panneaux pour dire non à l'antisémitisme, des portraits de Simone Veil.
Car le but de ce rassemblement lancé par Xavier Garcia et relayé par tous les partis sauf le RN qui n'a pas été associé, était de dénoncer une augmentation de 74 % des actes antisémites en France. 

   
Et pendant que la foule entamait la Marseillaise, les chars du Carnaval passaient au loin !
 
Ce rassemblement avait pour but de montrer l'unité nationale, après la découverte à Paris de croix gammées sur le portrait de Simone Veil, décédée le 30 juin 2017 à l'âge de 89 ans, déportée à Auschwitz. A Nice un tag nazi a été effacé devant le lycée Calmette à Nice où elle a été scolarisée.
 

Par ailleurs, le philosophe Alain Finkielkraut a fait l''objet d'insultes à caractère antisémite en marge d'une manifestation parisienne de Gilets jaunes. Le principal suspect, un vendeur de téléphones du Bas-Rhin, a été mis en garde à vue à Mulhouse.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
antisémitisme société