Concert de The Avener à Nice : "polémiques stériles" pour la préfecture, Estrosi veut le "masque obligatoire"

Près de 5000 personnes ont assisté au concert du Dj niçois The Avener ce samedi 11 juillet en bas de la colline du château. Les gestes "barrière" étaient loin d'être respectés par tous les spectateurs. La préfecture parle de "polémiques stériles", la mairie veut rendre le masque obligatoire.

Des milliers de personnes en bas de la colline du château pour écouter le Dj The Avener.
Des milliers de personnes en bas de la colline du château pour écouter le Dj The Avener. © Jean-Bernard Vitiello

L'artiste niçois The Avener a ouvert le bal des festivités à Nice le 11 juillet (initialement prévu le vendredi 3 juillet). Un set depuis la tour Bellanda avec projection sur les façades. Le son a résonné à des centaines de mètres à la ronde de quoi permettre à chacun de sautiller à distance ou pas. Les personnes présentes semblent très proches les unes des autres. 
 

"C'est aussi la fête, c'est aussi l'été. Si on est reconfiné cet hiver on profite quand même"

Une spectatrice

Dans la foule, personne ne porte le masque et ne respecte la distance barrière.
Dans la foule, personne ne porte le masque et ne respecte la distance barrière. © Robin Rico / France Télévisions

"C'est aussi la fête, c'est aussi l'été. Si on est reconfiné cet hiver on profite quand même" lance une spectatrice qui affirme avoir déjà attrapé la Covid-19. "Logiquement, il faudrait le masque" lance un autre spectateur qui n'en a pas, "on est venu entre amis, on se connaît tous depuis longtemps, on a moins de risques déjà" affirme une autre personne.

Pas plus de 5000 personnes

Comme le prévoit la loi, les entrées ont été filtrées et le nombre de personnes présentes était limité à 5000. Avant le début de l'événement, organisé par la radio Virgin Radio et la ville de Nice, une responsable de la mairie de Nice nous a expliqué que des échanges avaient eu lieu avec la préfecture des Alpes-Maritimes. C'est toujours le cas avant un événement de ce type et cette fois, selon la mairie, la préfecture n'a pas demandé de rendre le port du masque obligatoire, la fête ayant lieu à l'extérieur.

"Nice était belle hier, Nice donnait une très belle image de sa jeunesse (…) ne la ternissons pas par des polémiques stériles".

Rémi Recio, directeur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes

Rémi Recio, directeur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes était au cœur du dispositif samedi soir avec les organisateurs. Il nous a répondu suite au concert au sujet du non-respect des gestes "barrière" : "C’est un dispositif que nous avions monté en totale confiance".
"Ca fait des semaines qu’on nous dit qu’il faut qu’on revienne à la vie normale, qu’on reprenne nos activités (…). C’est un peu tout ça qui a dicté notre marche à suivre. Hier le port du masque n’était pas rendu expressément obligatoire, il n’y avait pas de phase statique et nous étions en extérieur. Dans la journée, si vous mettez vos caméras au même endroit, il y a autant de monde et très peu porte le masque".
Le directeur de cabinet affirme qu'il aurait fallu mettre un policier derrière chaque spectateur pour l'obliger à porter le masque et que ça n'était pas possible. Il précise que des messages audio et vidéos rappelaient la nécessité du respect des gestes barrières. Pour lui, la fête était une réussite même s’il reconnaît que les gestes barrières n’ont pas été bien respectés : "Nice était belle hier, Nice donnait une très belle image de sa jeunesse (…) ne la ternissons pas par des polémiques stériles".
Les entrées ont été filtrées pour ne pas dépasser 5000 spectateurs.
Les entrées ont été filtrées pour ne pas dépasser 5000 spectateurs. © Robin Rico / France Télévisions

Christian Estrosi veut rendre le masque obligatoire

"Dès ce soir, le masque sera obligatoire pour un concert à la villa Masséna" nous affirme la mairie de Nice. Le maire de Nice a réagi sur les réseaux sociaux en début d'après-midi. Il confirme que l'événement de samedi "respectait les consignes gouvernementales" et regrette qu'elles n'aient "pas suffisamment été respectées". 
Christian Estrosi ajoute que le masque "sera obligatoire pour tous nos événements". Il parle de rassemblements similaires à celui du concert de samedi soir qui seront organisés par la ville.
A titre de comparaison, le port du masque est obligatoire dans l'ensemble des spectacles du parc d'attraction du Puy du Fou, en Vendée, et dans certaines autres étapes de la visite (restaurants, hôtels...). Il est fortement recommandé sur l'ensemble du site.

Contactée ce dimanche, l'agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d'Azur rappelle : "Un respect des distances sociales, le port du masque et le lavage des mains sont aujourd’hui des mesures de protection. C’est vraiment fondamental si on veut limiter le plus possible la circulation du virus c‘est un appel à la vigilance."

La liste des gestes "barrière".
La liste des gestes "barrière". © Ministère de la Santé

Revoir le concert de The Avener

Un Dj set à revoir en streaming sur le web. Le Facebook live du dj set à été diffusé notamment sur la page de la ville de Nice, un concert à voir en cliquant ci-dessous :

 

L'artiste trépignait d'impatience pendant le confinement à l'idée revenir sur scène, pas étonnant qu'il ait choisi sa ville, Nice pour partager sa musique.

Nizz Jazz fest "summer sessions"

 Un retour en force de la culture et de la musique annoncé par Christian Estrosi ce 17 juin. Avec notamment, en lot de consolation, des "summer sessions" du Nice Jazz Festival.

De nombreux gros événements ont été annulés à cause du coronavirus, comme le Nice Jazz Festival qui propose des sessions de rattrapage du 17 au 21 juillet.

 

Si nous avons été contraints d’annuler notre Nice Jazz Festival, nous sommes heureux de pouvoir proposer les "Jazz summer sessions".

Mairie de Nice

Cinq soirées sont programmées au théâtre de Verdure :

Les quartiers niçois fêtent la musique...

A partir du 3 juillet, les jeudis, vendredis et samedis soir risquent d'être animés. Les terrasses des restaurants et les commerçants seront invités à fermer plus tard sur la place Magenta le 3 juillet ou le 24 juillet dans le quartier Port-Ségurane par exemple. 

La mairie dévoile les projets déjà proposés : 

... du monde

Dès le 4 Juillet sur la Place Saint Roch est prévue une soirée américaine, variété française au Square Durandy, soirée Brésilienne à la Place Armée du Rhin, orient et Bollywood sur le parvis de la Gare du Sud.... Toute la programmation à retrouver sur le site de la ville.

 

DJ aux balcons

L'événement le plus covid-compatible c'est le 10 juillet. Une opération "DJ aux balcons" sera menée pour faire danser les Niçois.

A partir du 11 juillet, des événements reprendront au théâtre de Verdure, comme des scènes ouvertes aux jeunes talents ou les Crossovers Summers. Au total, ce sont 210 événements culturels, musicaux et sportifs qui auront lieu cet été à Nice.

Des mesures de distanciation et de gestes barrières seront imposées au public pour chaque événement.

Indique la ville de Nice

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture concerts musique opéra événements sorties et loisirs déconfinement société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter