Nice : un centre de vaccination taggué par des anti vaccins, deux plaintes déposées

Dans la nuit de ce mercredi 30 juin au jeudi 1er juillet, le centre de vaccination contre le Covid-19 de Las Planas à Nice, a été vandalisé, des tags anti vaccins retrouvés. La ville de Nice et la Métropole Nice Côte d'Azur ont déposé plainte.
Plusieurs tags anti vaccin ont été dessinés dans un centre de vaccination de Nice.
Plusieurs tags anti vaccin ont été dessinés dans un centre de vaccination de Nice. © Mairie de Nice

"Fuck Vaccin", "Dégage de là", "Le vaccin tue"...des tags en lettres noires ont été réalisés sur les tentes du centre de vaccination Las Planas, à Nice boulevard de Falicon :

Ce sont les employés du forum Nice Nord, qui ont trouvé ces inscriptions ce jeudi 1er juillet, vers 7 heures du matin.  

"Dès que je suis arrivé, j'ai alerté les responsables du centre pour qu'ils puissent nettoyer avant l'arrivée du public", explique un salarié du forum. Il ajoute : "vu l'orthographe on a l'impression que c'est des adolescents qui se sont amusés..." 

Mais le message reste clairement politique, surtout dans cette crise sanitaire où le vaccin divise la population.

L'agence de sécurité sanitaire environnementale et de gestion des risques de la Métropole Nice Côte d’Azur, s'est empressée de nettoyer les dégâts. Le responsable logistique précise : "j'ai directement changé la tente." 

Le forum est devenu centre de vaccination depuis le mois de mai :

La ville de Nice a elle aussi pris cet acte de vandalisme très au sérieux. Les caméras de la ville devront servir à lever le voile sur cette affaire et une plainte a été déposée.

Le maire Christian Estrosi a fait part de sa réaction sur les réseaux sociaux  : 

Nous portons plainte. C’est une réaction à ma volonté d’imposer un pass sanitaire. Au moment où le gouvernement réfléchit à l’opportunité de rendre obligatoire la vaccination, et où risque de se profiler une quatrième vague, nous ne pouvons pas accepter que des complotistes anti vaccin nous en fassent prendre le risque. Les auteurs et complices doivent être identifiés et condamnés.

Montée du variant Delta en Paca

Cette semaine, l'ARS Provence-Alpes-Côte-d'Azur a rappelé que "la menace du variant Delta est bien présente".

Dans la région, les contaminations à ce variant du Covid-19 sont "en forte augmentation" et sont passées de 10% mi-juin à 23%. Dans les Alpes-Maritimes, ce taux avoisine les 43%. 

Face à la montée du variant Delta, plus contagieux, les autorités recommandent la vaccination. 423.611 Azuréens ont déjà  reçu les deux doses du vaccin contre la Covid-19 soit 39,2 % de la population du département.

Une vaccination qui a d'ailleurs tendance à ralentir et qui inquiète les autorités sanitaires. 

Ce sont surtout les premiers rendez-vous qui sont en baisse, désormais il va falloir convaincre les indécis, Véronique Borré directrice de l’agence de sécurité sanitaire environnementale et de gestion des risques métropole Nice Côte d’Azur explique :  

Il faut que l'on arrive à convaincre une fraction de la population qui n'est pas favorable à la vaccination de la nécessité de se faire vacciner

En France, 176 032 personnes ont reçu une première dose le 28 juin, soit une baisse de 27,2% en sept jours, indique Santé Publique France.

Selon les données scientifiques, après deux injections, les taux de protection du vaccin contre les formes graves sont supérieurs à 90%.

Les Français favorables au vaccin ?

Ce 1er juillet, 58% des sondés sont favorables à une vaccination obligatoire tandis qu'ils n'étaient que 38 % en novembre dernier, selon un sondage Odoxa-Backbone consulting pour franceinfo et "Le Figaro".

L’idée de la vaccination obligatoire s’impose dans l’opinion d'après ce sondage. 72 % des Français interrogés y sont favorables pour le personnel soignant, et ils sont aussi une majorité (58 %) à se dire favorables à la vaccination obligatoire pour l’ensemble de la population.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers vaccins - covid-19 santé société