Nuit des musées : goûter, entendre, toucher, voir, les expériences à ne pas manquer sur la Côte d'Azur

La 20e édition de la Nuit européenne des musées se déroule ce samedi 18 mai. L'occasion de découvrir gratuitement des lieux culturels et de participer à des expériences originales sur la Côte d'Azur.

C'est la nuit au musée ! Ce samedi 18 mai, de nombreux établissements culturels ouvrent leurs portes dès la tombée de la nuit pour proposer des visites gratuites, des animations, du spectacle vivant, des projections, dans le cadre de la 20ᵉ édition de la Nuit européenne des musées.

L'occasion de les visiter autrement, France 3 Côte d'Azur vous a sélectionné quelques animations originales dans le Var et les Alpes-Maritimes, en dehors des visites traditionnelles et sentiers battus...

  • Jouer avec la lumière et apprivoiser le noir :

Cet événement, c'est aussi l'opportunité d'appréhender les œuvres autrement, en mobilisant tous ses sens. Certains musées mettent en place des visites un peu spéciales... Comme au Muséum départemental du Var à Toulon, où il est possible de découvrir la faune, les fossiles et minéraux, à l'aide d'une lampe torche, dès le début de la soirée, frissons garantis !

Cette expérience est également proposée par le Musée de la Marine à Toulon, pour déambuler parmi les maquettes de navires et les sculptures, et par le Musée national Pablo Picasso à Antibes autour des deux panneaux La Guerre et la Paix. Le Musée des Beaux-arts de Draguignan propose, lui, une variante à la bougie pour observer ses œuvres.

Sur un tout autre registre, l'établissement effectue un atelier théâtre d’ombres de 17h30 à 20h. Cette discipline est l’une des plus anciennes formes de spectacle populaire en Asie. L'objectif est de projeter sur un écran des ombres produites par des silhouettes, au moyen d’une source lumineuse, derrière cet écran. L'atelier propose donc de créer des personnages, animaux fantastiques, décors... Le tout disposé sur des baguettes, pour laisser place au théâtre !

  • Ouvrir grand les oreilles :

Le hululement d'une chouette, le cri d'un loup, autant de sons qui sont associés à la nuit. Car la nuit c'est aussi des bruits, plus ou moins effrayants. Le Muséum de Toulon propose toute la soirée à partir de 20h une véritable immersion sonore autour de la biodiversité et de la bioacoustique, un domaine scientifique qui combine à la fois biologie et acoustique.

À Ollioules, toujours dans le Var, l'Écomusée départemental des 4 frères fait découvrir un instrument un peu spécial : la scie musicale, lors de l'animation "Entre l'arbre et l'archet". Une musique à la sonorité étonnante, tout droit sortie d'un monde imaginaire.

  • Écouter les voix :

Au-delà des instruments, certains lieux culturels font aussi le choix de proposer des poèmes, lectures et autres expériences sonores...

À Grasse, dans les Alpes-Maritimes, le Musée international de la parfumerie lira des contes tout au long de la soirée. Des mythes liés aux parfums d'hier et aujourd'hui, des histoires de philtres d’amour, de poison, d'élixir de jouvence, de fruit cueilli dans le jardin des dieux… Une création des élèves de 2nde du lycée Amiral de Grasse et des 4e du collège Carnot.

Une visite insolite est également proposée par le Musée de la fleur d’Ollioules à partir de 22h dans la chapelle de l’Observance. Un lieu intimiste qui sera raconté par la romancière Annick Buisson-Etienne.

Toujours à Ollioules, l'artiste Stan fait dialoguer les œuvres de la Maison du Patrimoine. L'histoire de l'œuvre est racontée avec un récit fictif sur son ressenti, ses critiques et ses observations. Un concept similaire est proposé au Musée départemental des arts asiatiques de Nice avec des saynètes théâtralisées sur les collections du musée.

  • Tout miser sur le goût et l'odorat :

La capitale du parfum proposera une expérience olfactive dans le Musée international de la parfumerie toute la soirée. Une installation immersive et multisensorielle plongera les visiteurs dans un voyage poétique dans les paysages olfactifs du Québec.

Ce n'est pas une exposition comme les autres, mais plutôt un appel à explorer sa mémoire sensorielle et à identifier des odeurs et se rappeler ce à quoi elles nous font penser...

Avec " Une bouchée, une œuvre !", le visiteur associe l'odeur, le plaisir du regard et aussi le goût de l'œuvre. Une expérience sensorielle et gustative mise en place par le Musée des Beaux-Arts Jules Chéret, à Nice de 18h à 19h.

Le concept ? Une visite dégustation, sur réservation, imaginée par les chefs Daniele et Diane Mundo, inspirée par le chef-d’œuvre de Monet Les Villas à Bordighera, exceptionnellement prêté par le musée d'Orsay dans le cadre des "150 ans de l'impressionnisme".

  • Se servir de ses mains :

Certains lieux culturels de la Côte d'Azur proposent aussi à cette occasion des initiations pour mettre la main à la pâte !

Le Musée d'Histoire et d'Art de Bormes-les-Mimosas réalise par exemple un atelier pour adulte, payant, d'initiation à la dorure à la feuille d'or, de 14h-16h, avec Karine Desmarquest, artisan doreur. Cette animation est en lien avec l'exposition temporaire "le Mobilier de la Présidence au fort de Brégançon". Les participants auront l'opportunité de dorer un motif déjà gravé et rehaussé à la feuille d'argent, ils pourront repartir avec leur création.

Manier l'art du pinceau et des ciseaux, c'est aussi possible avec l'atelier familial du Musée d'art de Toulon dédié à la peinture de monstres à l'aquarelle avec l'auteur et illustrateur Johan Troïanowski. Du côté du Musée national Marc Chagall à Nice, il ne s'agira pas de créer un monstre mais de créer son animal hybride grâce au collage et à la mise en couleur.

Pour les plus grands, à partir de 8 ans, une animation "Découverte du character designer et conception d’un personnage dessiné" est organisée de 17h à 20h au Musée Départemental des Arts asiatiques, à Nice. Il s'agira de découvrir la base de la conception d'un personnage et de réaliser en esquisse le sien à partir de formes simples.

Il sera aussi envisageable de jouer les apprentis couturiers au sein de l'atelier du Musée national Fernand léger à Biot, transformé en laboratoire de création pour l'occasion. Coiffe ou costume pourront être fabriqués à partir de différentes techniques : dessin, broderie, compositions faites avec des morceaux de tissus, etc. Ce sera aussi une occasion unique d'assister, à 19h, au défilé de la "collection Léger", des costumes imaginés et réalisés par les étudiants du Diplôme National MADE, futurs costumiers, du lycée des Coteaux à Cannes.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité