On a retrouvé la source d'inspiration de Marcel Pagnol... dans les Alpes-Maritimes !

Marcel Pagnol est décédé il y a cinquante ans. Si ses romans sont liés à Aubagne (Bouches-du-Rhône), l'auteur avait aussi une maison à La Gaude (Alpes-Maritimes) dans laquelle il a écrit quelques romans... dont Manon des sources.

Si vous allez tout au bout de l'avenue Marcel-Pagnol, à La Gaude dans les Alpes-Maritimes, il existe un chemin en plein cœur du vallon des Veaux. Après une petite dégringolade pleine de ronces, en cherchant un peu, vous trouverez alors sans difficulté une source...

C'est ici que, dans les années 1950, Marcel Pagnol en personne a foré pour faire jaillir cette eau déjà si précieuse à l'époque.

Il va chercher cette source pendant des années et il va finir par la trouver dans un vallon de la Gaude. C'est un petit étang.

Nicolas Pagnol, petit-fils de Marcel Pagnol

Une source, des œillets, il nous manque maintenant l’intrigue…

Pour cela, Marcel n’a pas eu à chercher bien loin ! L’eau qui lui manquait pour ses fleurs provenait de Saint-Jeannet, juste au-dessus de La Gaude.

Et cette eau, à l’époque, personne ne voulait la partager !

"Les Saint-Jeannois n'ont pas beaucoup aimé qu'on prenne leur eau", raconte Alex Benvenuto, historien.

Manque l’un des personnages principaux du roman. Et, là encore, Marcel s’inspire de Laurent, son jardinier, rebaptisé Ugolin dans son histoire. Le deuxième tome de L'eau des collines, intitulé Manon des Sources, est donc né d’histoires mélangées, vécues à La Gaude par l’Académicien.

Selon Jacqueline, son épouse, ce roman restera l’œuvre préférée de Marcel Pagnol décédé il y a tout juste 50 ans.

L'homme repose désormais dans un cimetière de Marseille.

Des hommages

Le 18 avril 1974, l'académicien, dramaturge, écrivain et cinéaste s'éteignait à Paris, loin de sa Provence natale, qui a marqué son œuvre. Expositions et hommages sont prévus, avec un colloque à Aubagne en octobre.

Et le festival de cinéma de La Rochelle puis la Cinémathèque à Paris proposeront en juillet une rétrospective de dix films restaurés, en salles le 24 juillet. Une comédie musicale, "Manon des sources", est également prévue, ainsi qu'un biopic d'animation par Sylvain Chomet (Les triplettes de Belleville).

En 2026, un musée Pagnol doit ouvrir à Allauch, petite commune au pied du Garlaban, un des massifs dominant Marseille. On sait, maintenant, que l'histoire s'écrivait aussi du Côté de la Côte d'Azur.