Une pétition est lancée pour l'accueil des réfugiés de l'Aquarius dans le port de Nice

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lioult
L'Aquarius a recueilli 141 migrants au large de la Libye ce vendredi.
L'Aquarius a recueilli 141 migrants au large de la Libye ce vendredi. © GUILLAUME HORCAJUELO / MAX PPP

Elle a été lancée ce dimanche  par l'association Tous Citoyens et recueille plus de 3.000 signatures. Cette pétition fait l'objet de nombreux commentaires parmi les élus des Alpes-Maritimes.

Quel port d'accueil pour l'Aquarius, ce bateau affrété par les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières ?
Au large de la Libye, il a secouru ce vendredi 141 personnes. à bord de deux barques en bois dont une moitié de mineurs et plus d'un tiers de femmes, essentiellement originaires de Somalie et d'Erythrée. Malte et l'Italie ont refusé d'accueillir le navire. En France, le port de Sète se porte volontaire si Paris donne son accord, la Corse est toujours prête à ouvrir un de ses ports, indique Jean-Guy Talamoni, le président de l'Assemblée de Corse.
A Nice, l'association Tous Citoyens de David Nakache a lancé une pétition :
 
La pétition sera remise au président de la République Emmanuel Macron et au gouvernement.
 

Une pétition et de nombreuses réactions politiques


Cécile Dumas, secrétaire départementale du PCF 06 et consillère municipale d'Antibes, explique dans un  communiqué que dans les Alpes- Maritimes, plus de 30 ports de plaisance sont disponibles à tous les bateaux de plaisance avec parfois, un "certain laxisme" sur le droit fiscal, les droits sociaux des équipages ... et ne serait pas accessibles à l'Aquarius. Quel est le problème mesdames et messieurs les élus des villes littorales ?

Voilà qui n'est pas du tout l'avis d'Eric Ciotti, député LR de la 1e circonscription des Alpes-Maritimes.
 

Le socialiste Patrick Allemand, conseiller municipale et conseiller métropolitain, considère de son côté que le port niçois n'est pas le plus adapté.

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.