Cet article date de plus de 5 ans

Privatisation de l'aéroport de Nice : "nous passons d'une concertation à une mascarade"

Dans le dossier de la privatisation de l'aéroport niçois, la CCI fait part de sa "colère" quant à la gestion de la concertation par l'État. Selon la CCI, les auditions des quatre candidats qui devaient initialement se tenir mardi et mercredi, ont été "annulées par téléphone une demi-heure avant".
durée de la vidéo: 01 min 18
Polémique aéroport
Reportage de J. Rherence, JP Bierlein et C. David
Intervenant: Bernard Kleynhoff Président Chambre de Commerce et d'Industrie Nice-Côte d'Azur

Sans aller jusqu'à annoncer un boycott comme la plupart des acteurs lyonnais, la CCI Nice Côte d'Azur a indiqué "réserve(r) sa participation aux auditions à venir avec les candidats qui remettront des offres définitives" et "ne donnera pas d'avis" sur les projets pour ne "servir de caution morale au choix du lauréat par Bercy".

Nous passons donc d’une concertation à une mascarade

"Nous passons donc d’une concertation à une mascarade", explique la CCI dans un communiqué. "Toutes ces dérives de procédure, ajoutées aux nombreuses fuites dans la presse risquent de créer une période d’incertitude et d’angoisse pour les actionnaires locaux, l’entreprise et le personnel. Ce climat n’est jamais bon pour les affaires."

Frictions à Lyon aussi 

La Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) de Lyon Métropole, la région Auvergne-Rhône-Alpes et le département du Rhône, ont annoncé mardi se retirer du processus de privatisation de l'aéroport Lyon estimant être mis devant le fait accompli par Bercy.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéroport nice côte d'azur économie transports transports aériens