Le procès de la militante d'Amnesty International Martine Landry doit se tenir ce mercredi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Léa Bouquet .

Martine Landry est poursuivie pour avoir facilité l'entrée sur le sol français à deux mineurs étrangers en situation irrégulière. Le procès doit se tenir ce mercredi après-midi au tribunal correctionnel de Nice, après avoir été reporté à trois reprises depuis le 8 janvier.  

Cette fois, sera-t-elle la bonne ? Le procès de Martine Landry doit se tenir ce mercredi à partir de 13h30 au tribunal correctionnel de Nice, après avoir été reporté trois fois.



Initalement prévue le 8 janvier, la date de l'audience a été décalée à plusieurs reprises, notamment en raison du mouvement de grève des avocats.

 

J'espère bien que le procès aura lieu cette fois-ci et que je serai relaxée !, confie la militante à France 3.

 

Jusqu'à cinq ans de prison et 30 000 euros d'amende



Âgée de 73 ans, cette bénévole d'Amnesty International est poursuivie pour avoir permis à deux mineurs guinéens en situation irrégulière de pénétrer sur le sol français. Elle explique avoir voulu les conduire à la Police de l'Air et des Frontières, avec les documents attestant de leur minorité.



La militante risque jusqu'à cinq ans de prison et 30 000 euros d'amende





Soutien sur les réseaux sociaux



Depuis le début de l'affaire, Martine Landry a reçu l'appui d'autres militants. Un groupe Facebook "Soutien à Martine Landry, poursuivie pour "délit de solidarité" a été même été créé pour mobiliser des soutiens devant le tribunal ce mercredi. 





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité