Prud'hommes de Nice : Partouche Grand Casino de Beaulieu :Renvoi au 22 décembre

15 anciens salariés du Casino de Beaulieu-sur-Mer, suite à un licenciement qu'ils considèrent abusif, ont porté l'affaire devant les Prud'hommes. Ils devront encore attendre pour être fixés sur leur sort.

Il a été l'un des fleurons des établissements de jeux sur la Côte d'Azur. 2 ans après la liquidation judiciaIre du Grand Casino de Beaulieu-sur-Mer, 15 anciens salariés ont décidé de porter l'affaire en justice. Ils ont attaqué le Groupe Partouche pour licenciement abusif. 
L'audience a eu lieu ce matin au Conseil des Prud'hommes de Nice. Ils estiment que la filiale de Partouche, gestionnaire du Grand Casino de Beaulieu-sur-Mer n'était qu'une société écran et que l'établissement a été sacrifié au profit d'une stratégie de groupe. 42 salariés avaient été licenciés lors de la fermeture.
Ce matin, l'avocate du groupe a demandé " le renvoi", estimant qu'elle n'avait pas eu assez de temps pour étudier un rapport d'expert.
Renvoi obtenu. Prochaine audience le 22 janvier.




L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité