Réforme des retraites : plusieurs centaines de personnes ont manifesté à Nice

Entre 450 et 1000 personnes se sont rassemblées, samedi, au jardin Albert 1er pour défiler dans le vieux Nice contre la réforme des retraites. Le lancement du Festival des jardins n'avait pu s'y tenir.

Aux jardins Albert-1er de Nice samedi, la quatrième édition du Festival des jardins devait être officiellement lancée en présence du président des Républicains et député de la première circonscription des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti. Ce n'est pas ce qu'il s'est déroulé : le rassemblement de l'intersyndicale devant ces mêmes jardins pour protester contre la réforme des retraites a entraîné l'annulation du lancement de l'événement. 

Flore Mollet, secrétaire générale de la CFDT Alpes-Maritimes, en train d'exhorter les personnes présentes - plusieurs centaines de personnes selon la police, 1000 selon les syndicats -, et l'intersyndicale ont volé la vedette à Ciotti. Avant même le début de cette courte marche vers la place Garibaldi, elle appelait les manifestants à "la plus grosse journée de mobilisation et de manifestants dans la rue" mardi 28 mars. "On compte sur vous, on lâche rien, on ne lâchera rien", ajoute-t-elle. "On sera là", crie l'un d'eux, avant que des chants comme "On s'est battu pour la gagner, on se battra pour la garder, la retraite, à 60 ans" ne soient repris.

Il faut y croire, il y a des gens ici, on ne baisse pas les bras, on ne lâche rien, on continue la bataille

Flore Mollet, secrétaire générale de la CFDT Alpes-Maritimes

"On est toujours déterminés depuis le début, on dit non à cette réforme des retraites, non aux départ à 64 ans, on aimerait bien que le gouvernement plie. A Nice, il y avait 40 000 personnes jeudi. Je ne pense pas que le mouvement s'essouffle, bien au contraire. On espère que la loi ne sera pas promulguée. Il faut y croire, il y a des gens ici, on ne baisse pas les bras, on ne lâche rien, on continue la bataille", nous a déclaré Flore Mollet avant le début d'une manifestation sans incident. Prochain rendez-vous donc pour l'intersyndicale et les manifestants, mardi.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité