Route du Rhum : 8 heures de compensation pour Jean-Pierre Dick, une arrivée prévue ce vendredi

Publié le
Écrit par Gregory Bustori .

Après le sauvetage en mer du skipper Brieuc Maisonneuve, le jury de la course a octroyé une compensation à Jean-Pierre Dick, venu à sa rescousse. La victoire du Niçois, dans la catégorie "Rhum Mono", parait inévitable en Guadeloupe.

Sur les flots bleu marine, un skippeur niçois porte haut les couleurs azuréennes. Après être venu à la rescousse, en pleine mer, ce dimanche 13 novembre, du skipper Brieuc Maisonneuve, dont le navire s'était retourné, l'heure est à la compensation pour Jean-Pierre Dick.

Le jury de la course "a statué sur ma demande de redressement suite au sauvetage de Brieuc Maisonneuve" expliquait il y a quelques heures le navigateur de 57 ans.

Un détour pour porter secours qu'il avait détaillé, n'hésitant pas à souligner, avec humour, les qualités de nageur de Maisonneuve qui avait dû rejoindre le bateau de Dick à la nage.

Un "bonus" vraiment utile ?

Avec "8 heures de compensation sur mon temps de course [...] accordées! Ca me parait juste. Je suis maintenant dans des Alizés assez forts, plus établis, ça fuse à bord du JP54 'Notre Méditerranée – Ville de Nice'. Il a fallu beaucoup de temps cette nuit pour en arriver là, avec de nombreux grains qui ont ralenti ma progression, ça a été assez laborieux. C'est au petit matin, enfin, où les grains ont disparu et ont fait place à l'Alizé puissant", explique Jean-Pierre Dick.

Son avance est telle dans cette catégorie que cette bonification de 8 heures pourrait lui être totalement inutile pour s'imposer. Il garde près de 400 milles nautiques d'avance sur sa concurrente, Catherine Chabaud, en ce 14e jour de course.

Chambre avec vue sur mer

A l'abri dans son navire, ce 22 novembre, le skipper en a profité pour faire découvrir son petit intérieur. "Trop mouillé à l'extérieur" pour prendre des vidéos, il montre un habitacle parfaitement rangé, d'un blanc maculé.

 

Une arrivée vendredi ?

A la mi-journée, ce mercredi 23 novembre, il reste au Niçois à parcourir environ 640 Milles nautiques, soit une distance légèrement inférieure à 1200 kilomètres, avec une vitesse de 14 noeuds, il devrait franchir la ligne d'arrivée en Guadeloupe ce vendredi matin.

Ce serait une première victoire pour le Niçois, dont le palmarès ne compte pas de victoire sur la célèbre Route du Rhum dans cette catégorie malgré trois participations. 

De quoi épingler un nouveau titre, en plus de sa victoire lors de ses victoires sur la Transat Jacques Vabre en 2017 et 2011, sur la Barcelona World Race en 2010 et 2007, pour ne citer que les plus récentes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité