Salariés et élus politiques contre la fermeture des bases d'Air France à Nice et à Marseille

La mobilisation pour défendre les bases d'Air France à Marseille et à Nice a pris la forme d'une manifestation ce dimanche soir. Quelque 80 salariés d'Air France ont manifesté ce dimanche 28 mars à l'aéroport Marseille-Provence. 

Des membres du personnel d'Air France en grève devant l'aéroport de Marseille ce 28 mars 2021.
Des membres du personnel d'Air France en grève devant l'aéroport de Marseille ce 28 mars 2021. © NICOLAS TUCAT / AFP

La direction d'Air france a annoncé ce dimanche 28 mars vouloir fermer ses bases à Toulouse, Marseille et Nice. Une annonce qui ne passe par pour les salariés.  Au total, 329 membres des personnels navigants et commerciaux seraient touchés par cette retructuration en province dont 130 sur Marseille.

"Air France sacrifie la province", "Personnel d'Air France en danger", "Non à la lowcostisation": quelque 80 salariés d'Air France ont manifesté ce dimanche à l'aéroport Marseille-Provence contre ce projet.

Interrogée par l'AFP, la direction d'Air France a confirmé qu'elle étudiait "la fermeture de ses bases de province pour ses personnels navigants dans le cadre de la restructuration de son réseau domestique". 

Elle a précisé que "cette évolution devrait faire l'objet de discussions et négociations préalables avec les organisations syndicales et l'ensemble des salariés concernés qui se verraient proposer des mobilités au sein de l'entreprise".

"Air France sacrifie la province", "Personnel d'Air France en danger", "Non à la lowcostisation" : 80 salariés d'Air France ont manifesté dimanche 28 mars à l'aéroport Marseille-Provence.
"Air France sacrifie la province", "Personnel d'Air France en danger", "Non à la lowcostisation" : 80 salariés d'Air France ont manifesté dimanche 28 mars à l'aéroport Marseille-Provence. © NICOLAS TUCAT / AFP

Ce que cela change ?

Concrètement, pour les passagers, cette décision n'a pas d'impact sur les laisons de la compagnie aérienne. C'est pour les 80 salariés basés notamment à Nice que cela change. Il leur faudra quitter leur vie dans les Alpes-Maritimes pour habiter Paris. C'est en 2012 que les trois bases du Sud de la France ont ouvert. 

329 salariés y sont employés, répartis sur les 3 sites. 

Une annonce qui ne passe pas non plus pour le maire de Nice Christian Estroi et Eric Ciotti. 

Sur son fil Twitter, le maire de Nice a dit vouloir se mobiliser "auprès des salariés contre cette fermeture. C’est une grave erreur car ces bases sont pertinentes et c’est un mépris pour les salariés et pour les territoires concernés."

Pour le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti "En 1 an plus de 10 milliards d'euros ont été versés par l'Etat pour sauver Air France. Il en appelle au ministre de l'Economie Bruno Le Maire "pour empêcher la fermeture de la base de Nice L'État actionnaire doit faire de son maintien une condition sine qua non pour Air France dans l’obtention d'aides publiques".

Le groupe Air France a perdu 7,1 milliards d'euros en 2020 en raison de la crise du Covid avec un effondrement de 59% de son chiffre d'affaires par rapport à 2019.

Les effectifs

Il ont fondu de plus de 10 % dans l'année avec 5.000 départs chez KLM et 3.600 chez Air France. 

Des plans en cours doivent accompagner environ 900 départs supplémentaires chez KLM et 4.900 chez Air France.

On est tous conscients de l'impact de la crise du Covid sur le secteur aérien mais on ne comprend pas la stratégie de la direction qui avait ouvert ces bases il y a dix ans pour concurencer le low cost,

Stéphane Pasqualini, chef de cabine et délégué syndical FO à Marseille

Les personnels au sol et sur les pistes ne sont pour l'instant pas concernés.  

En région, Air france est basé à  l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, Lyon-Saint-Exupéry, Marseille-Provence, Nice-Côte d'Azur et de Toulouse-Blagnac.
   -Avec AFP

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie aéroport nice côte d'azur transports transports aériens aéroport de marignane christian estrosi politique