Sécheresse : la préfecture des Alpes-Maritimes durcit les conditions d'utilisation de l'eau dans plusieurs zones du département

Ce vendredi 11 août, peu après 18 heures, la préfecture des Alpes-Maritimes a communiqué de nouvelles restrictions concernant l'usage de l'eau dans le département. Plusieurs bassins sont dorénavant concernés par de nouvelles restrictions et considérés en crise.

Après un mois de juillet qualifié de "particulièrement sec", "avec un déficit pluviométrique de
près de 95 %, et des températures anormalement élevées (+ 1°C à 3°C sur le département)", comme l'explique la préfecture des Alpes-Maritimes dans un nouveau communiqué de presse envoyé ce vendredi soir, de nouvelles mesures drastiques sont annoncées pour des zones considérées en crise.

Le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez, a décidé par arrêté préfectoral de durcir les mesures de restriction qui étaient en vigueur jusqu'au 31 octobre 2023.

Ces nouvelles décisions impliquent le déclenchement de l’alerte renforcée pour les bassins versants de l’Artuby, de la Brague et de la Siagne amont. 

Pour les bassins versants de l’Estéron, de la Cagne, du Loup et des Paillons, c'est le déclenchement du stade de crise qui est désormais appliqué.

Ce qui change dans votre consommation d'eau

Pour une bonne partie du sud et de l'est maralpins, et dans les zones proches du littoral, les restrictions décidées par la préfecture sont désormais les suivantes, et la liste n'est pas exhaustive.

Pour les endroits passés ce jour en alerte renforcée, il est par exemple interdit d'arroser les espaces verts, terrains de sports, jardins d'agrément, ou d'alimenter les jeux d'eau. 

Pour les commerces et industries situées dans ces zones "oranges", c'est une réduction de 40% de la consommation qui est attendue. Tout comme pour les agriculteurs, sauf s'ils disposent de systèmes d'arrosage particuliers.

Les bassins versants de l’Estéron, de la Cagne, du Loup et des Paillons passent en "rouge". Ce stade de crise induit l'interdiction totale du lavage automobile.

L'interdiction d’arroser les jardins et espaces verts est aussi en cours, "à l’exception des jardins potagers bénéficiant d’un système d’irrigation au goutte-à-goutte pour lesquels l’interdiction d’arroser s’applique de 8h à 20h, interdiction totale d’arroser en irrigation gravitaire ou par aspersion", précise la préfecture.

Les entreprises de lavage destinées aux voitures et aux bateaux doivent quant à elle fermer. Les industries et les commerces dans ce secteur sont obligées de réduire leur consommation de 60%.

À l'échelle du département des Alpes-Maritimes, ce sont 5 bassins versants qui sont au stade d’alerte, 3 bassins versants au stade d’alerte renforcée et 4 bassins versants au stade de crise.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité