Soupçonné de renseigner des dealers, un policier de Nice placé en détention

Le gardien de paix aurait touché plusieurs milliers d'euros de la part de trafiquants de drogue en échange d'informations sur des enquêtes en cours. Il a été mis en examen et écroué.

Le policier était affecté au commissariat de l'Ariane, à Nice Est.
Le policier était affecté au commissariat de l'Ariane, à Nice Est. © Frantz bouton / MaxPPP

Un policier de Nice rémunéré par des dealers qu'il renseignait ? C'est ce que soupçonne la justice, qui vient de placer en détention provisoire ce gardien de la paix de 38 ans, indique à France 3 Côte d'Azur le procureur de la république de Nice, confirmant une information de Nice-Matin.

Le fonctionnaire, en poste au commissariat de l'Ariane, aurait vendu des informations confidentielles à des dealers du quartier des Liserons, la plaque tournante du trafic de drogue à Nice (c'est dans ce quartier qu'un jeune homme de 19 ans a été grièvement blessé jeudi après-midi). Il pourrait s'agir de renseignements concernant une enquête en cours contre les trafiquants avec lesquels il était en relation. Pour ces "services", il aurait touché des milliers d'euros durant plusieurs mois.

Il a été mis en examen ce vendredi pour "corruption, association de malfaiteurs, blanchiment et complicité de trafic de stupéfiants", précise le procureur de la république de Nice. Une information judiciaire est ouverte, confiée à un juge d'instruction.

Dans cette affaire, l'un des trafiquants impliqués a également été placé en détention et un second fait l'objet d'un mandat d'arrêt international indique Nice-Matin.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police sécurité drogue
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter