Une madone disparaît mystérieusement à la frontière entre l'Italie et la France

Publié le Mis à jour le
Écrit par Margaux Delaunay .

Le 15 août, la fête de l'Assomption, désigne selon la religion chrétienne, l’élévation et la présence au ciel de la Vierge Marie. Dans les Alpes-Maritimes, la madone manque à l'appel. Une statue a disparu près du Lac des Bresses.

Mais où est-elle passée ? Une statue d'environ 80 centimètres, représentant la Vierge Marie est portée disparue. Aux abords du lac des Bresses, dans les Alpes-Maritimes, il ne reste plus que son socle rouillé.

Selon plusieurs témoins, elle ne serait plus à son emplacement depuis quatre ou cinq jours. Dans un groupe Facebook de randonneurs du département, c'est l'indignation. F. Massa commente : "Un monde sans aucun respect...c'est bien triste", "Oui, Lamentable !" lui répond un autre internaute.

Sa disparation est relayée via plusieurs réseaux sociaux, cette disparition est prise très au sérieux par certains habitués du coin : 

Michel, guide de montagne, effectue plusieurs fois par semaine ce circuit de randonnée. Selon lui : "C'est une statue qui avait été installée par les Italiens, elle se trouvait en haut du col, pile à la frontière !" 

Pour accéder à cet endroit, il faut compter trois à quatre heures de marche. Descendre cette statue de près d'un mètre dans un sac à dos, ça demande une sacrée détermination. Le guide conclue : "peut-être que quelqu'un l'a récupérée, car il la trouvait jolie ? Ou alors c'est juste un emprunt pour la restaurer ?" 

Qui sait ? Pour l'instant, le mystère reste entier. 

Carole Cervel, maire de Valdeblore, compte bien porter plainte : "C'est inadmissible cette disparition", martèle-t-elle au téléphone.

D'autres disparitions mystérieuses

Faut-il croire au miracle ? A Fridefont, dans le Cantal, plusieurs statues de l’église Saint-Martin avaient été volées en 2001. Ce vol avait profondément marqué la commune. Quinze ans plus tard, la statue de la Vierge noire était réapparue dans des conditions incroyables.

En automne 2016, la Vierge noire, disparue depuis 15 ans refait parler d’elle. Pierre Chassang, le maire, explique : « C’était un samedi matin. Un Colissimo est arrivé au garage. C’était un gros coli. Sur le moment, je ne savais pas ce qu’il y avait dedans. J’ai ouvert et j’ai découvert le visage de la Vierge noire, protégé par de la mousse. J’étais drôlement surpris. C’était exceptionnel ». Un expert indiquera plus tard que le voleur avait pris soin de rénover la statue.

Sur le site du gouvernement, durant la dernière décennie, on observe une diminution de vols dans les églises. De 600 faits de vols dans les années 2000, ce chiffre oscille désormais chaque année entre 80 et 150 faits de vols sur tout le territoire.

Peut-être que notre madone refera bientôt son apparition ?  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité