VIDEO. De nouveaux loups sont arrivés à Saint-Martin-Vésubie

Publié le Mis à jour le

Deux loups ibères sont désormais pensionnaires du parc Alpha. Ils ont découvert le Boréon cette semaine, une étape importante pour ce parc animalier, qui, bien que contesté, veut se redresser après les importants dégâts laissés par la tempête Alex.

Deux nouveaux pensionnaires ont découvert le Boréon cette semaine. Ces deux canis lupus répondent au nom de Diego et Henrique. Agés de 10 et 11 ans, ils ont rejoint cette dernière semaine de juillet les hauteurs de Saint-Martin-Vésubie, et la meute du parc Alpha.

Silene Petitbon, la responsable animalière de cette structure se réjouit d’accueillir ces animaux : "Dans la nature, on va les trouver dans la péninsule ibérique, au Portugal et en Espagne. A l’état sauvage, ils sont menacés, c’est pour cela qu’ils sont intégrés à un programme de conservation."

Pour accorder un maximum d'espace à ces nouveaux venus, le parc Alpha n'a pas lésiné sur l'espace qu'il leur a accordé.

"On fait des enrichissements, souvent, de façon à ce qu'ils ne tombent pas dans une routine. On leur apporte quand même beaucoup par rapport à la superficie, ils sont dans un enclos de 5200 mètres carrés, alors que la réglementation, pour un couple, est de 200 mètres carrés. On est bien au-delà, et on est surtout sur quelque chose de naturel, il n'y a rien d'artificiel." explique le directeur d'exploitation du parc, Roger Bianchi.

Les pourfendeurs de la cause animale y verront des animaux sauvages enfermés, le parc Alpha affirme faire le maximum pour le bien être de ces animaux.

Depuis juillet 2021, le parc accueille aussi une meute de cinq loups gris d'Europe. Ce sont quelque 300 personnes viennent voir ces animaux évoluer.

Rebâtir après la tempête

Balayée par la tempête Alex, d'octobre 2020, cette partie du Boréon porte toujours les stigmates de ce déchainement des éléments. Le parc n'avait pas été épargné, des loups avaient pris la poudre d'escampette à la faveur de clôtures endommagées. Son enceinte périphérique a depuis été entièrement refaite.

Le principal bâtiment qui doit notamment accueillir service de restauration, boutique souvenir et espace scénographique, est également en passe d'être achevé. Il aura fallu tout de même compter sur une enveloppe de 6 millions d'euros pour parvenir à retrouver une configuration rappelant celle d'avant le passage de la tempête Alex. Une nouvelle espèce animale et des cabanes perchées pour permettre aux visiteurs de dormir sur place viendront bientôt compléter le parc Alpha.