VIDEO. Le sanctuaire de la madone d'Utelle, dans la Vésubie, attend toujours d'être réparée après la tempête Aline

Le bâtiment avait été réhabilité l'année dernière pour pouvoir accueillir de nouveau du public. Mais la tempête Aline d'octobre 2023 l'a sérieusement endommagé. Le curé regrette que la mairie, propriétaire des lieux, tarde à entreprendre les travaux.

"-Quand est-ce que vont commencer les travaux ?"

"-Fin juin, début juillet."

Réunion de chantier au pied d'un monument du patrimoine, niché à 1.194 mètres d’altitude dans la vallée de la Vésubie (Alpes-Maritimes). Depuis le passage de la tempête Aline le 20 octobre 2023, le sanctuaire de la Madone d’Utelle est en piteux état. Et chaque nouvelle pluie dégrade un peu plus la bâtisse, propriété de la commune.

Il nous tarde de faire ces travaux et de les terminer.

Michel Tirebaque, adjoint aux travaux de la mairie d'Utelle

"Mais il y a des passages obligés et des délais incompressibles dans un appel d’offres public. Il faut trois mois de consultation", poursuit Michel Tirebaque.

600.000 euros de dégâts

Tuiles en miettes, amiante à évacuer, charpente endommagée, les travaux de réfection de la toiture sont évalués à au moins 600.000 euros, dont il faut trouver le financement...

Le curé de la vallée s’impatiente. En quatre mois, il a vu le plafond de l’église se gorger d’eau, les présentoirs rouiller... Et les dégâts n’épargnent pas le cloître. Frédéric Appiano, le recteur du sanctuaire, estime que la mairie aurait dû réagir beaucoup plus tôt.

On a un peu trop tardé. Il aurait fallu, dans l’urgence, bâcher l'église pour la protéger durant l'hiver.

Frédéric Appiano, recteur du sanctuaire de la Madone d'Utelle

Le sanctuaire avait rouvert l’an dernier après une longue période d’inactivité. Il est à nouveau fermé au public pour des raisons de sécurité. Sauf surprise, il ne devrait pas rouvrir avant la fin des travaux, début 2025.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité