• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Vol dérouté entre Stockholm et Nice après une alerte à la bombe : une passagère raconte

Laëtitia Fritsch est parmi les voyageurs du vol Stockholm-Nice qui fait demi-tour après une alerte à la bombe. / © Laëtitia Fritsch
Laëtitia Fritsch est parmi les voyageurs du vol Stockholm-Nice qui fait demi-tour après une alerte à la bombe. / © Laëtitia Fritsch

Un vol de la compagnie Norwegian Air Shuttle à destination de Nice a été contraint de revenir à Stockholm ce jeudi matin après une alerte à la bombe. A son bord, 169 passagers dont Laëtitia Fritsch. Cette jeune femme, en voyage d'affaires en Suède et résidant sur la Côte d'Azur raconte son voyage.

Par @annelehars

Le vol de la compagnie Norwegian Air Shuttle à destination de l'aéroport de Nice a décollé d'Arlanda, (le principal aéroport de Stockholm, ndlr) à 10h09 .

A son bord, Laëtitia Fritsch 38 ans. Elle était une des rares personnes françaises embarquées. Elle qui habite Cagnes-sur-Mer dans les Alpes-Maritimes connait bien cette ligne."Tout se passait bien, je revenais du congrès du meuble qui se déroule en ce moment à Stockholm". Journaliste pour la presse écrite professionnelle, Laëtitia voyageait seule au 1er rang de ce Boeing 737 vol DY 4321. Place 1A exactement.

"Après environ une demi-heure de vol, nous avons entendu des messages en suédois. J'avoue ne pas comprendre la langue, j'étais un peu perdue ! Il n'y avait pas de traduction en anglais"

Il est annoncé par la personnel à bord que pour "raisons opérationnelles", l'avion va devoir faire demi-tour. "Les employés de la compagnie ont l'air aussi perdus que nous. Je ne comprenais rien des annonces !"

On le sait, le Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage en mer et dans les airs, a en effet a reçu l'alerte 30 minutes après le décollage.

Le vol de la compagnie Norwegian Air Shuttle revient donc à son point de départ.

"Nous avons atterris très loin de l'aérogare, sur une piste au milieu de nulle part !"

De longues minutes d'attende vont commencer. Le personnel de Norwegian ne communique pas d'autres informations quant à la situation. Durant, 10h30, les 169 passagers (équipage compris) vont attendre à leur place. "Les Suédois avaient trouvé des informations sur Internet, mais il nous était dit de ne pas utiliser les téléphones..."
 

Très vite l'avion est cerné par les forces de l'ordre. "Il y avait des tireurs, de lourds moyens de tir braqués sur nous ! Des militaires partout, quel stress" avoue la jeune azuréenne.
 

Puis commence l'évacuation, par groupe de 10 personnes. "Nos sacs étaient à terre, chacun était fouillé par un chien notamment". Encore de l'attente. Durant une heure, le temps de vérifier chaque personne, les passagers restent dans les bus stationnés loin de l'aéroport.
  
Vers 17 heures, Laëtitia Fritsch nous a indiqué être avec tous les voyageurs dans un hangar depuis environ deux heures. "Nous avons été interrogé un par un pour savoir d'où nous venons, qui nous sommes..." 

D'après ses informations, un vol retour vers Nice doit se faire ce jeudi soir vers 22 heures mais avec un autre appareil de la compagnie.

L'annonce de l'alerte par la compignie : ► Traduction - "Norwegian peut confirmer qu'une alerte à la bombe a été faite sur le vol DY4321 d'Arlanda à Nice. Pour des raisons de sécurité, le vol est retourné à Arlanda."

Sur le même sujet

Jacques Desaunay (06)

Les + Lus