En raison de la crise sanitaire, le circuit des crèches de Noël de Luceram devrait se faire en visite virtuelle

Dans les Alpes-Maritimes, Lucéram c'est le village des crèches. Depuis 22 ans, on en trouve partout, dans les moindres recoins et les visiteurs viennent de loin pour apprécier ce parcours. Cette année, Covid-19 oblige, les grands rassemblements sont interdits, et la manifestations est annulée.
Le village de Luceram a fait sa notoriété depuis plus de 20 ans avec son circuits des crèches.
Le village de Luceram a fait sa notoriété depuis plus de 20 ans avec son circuits des crèches. © FRANZ GAVAROCHE / FTV
A Lucéram, village des Alpes-Maritimes de 1 200 habitants situé à 25 kilomètres de Nice à 650 mètres d'altitude, la 23e édition du Circuit des Crèches, c'était du 5 décembre 2020 au 10 janvier 2021.

C'était, car comme les grands rassemblements ont été annulés.
Lucéram , à 25 kilomètres de Nice.
Lucéram , à 25 kilomètres de Nice. © FTV
Le président Macron, dans sa dernière allocution du 24 novembre dernier a douché les espoirs de la coordinatrice de ce grand-rendez-vous, Christiane Ricort, par ailleurs première adjointe en charge, entre autres, du tourisme, du patrimoine et de la culture. La manifestation a été annulée le lendemain, soit le 25 novembre.
 
Christiane Ricort ne cache pas sa désolation.

Pour moi, c'est terrible ! J'organise le circuit depuis plus de 20 ans, je fais moi-même la crèche depuis 37 ans, je suis tellement déçue, c'est affreux

Christiane Ricort,  première adjointe au maire

Pas de grands préparatifs comme chaque année à la même époque avant l'ouverture au public de ce circuit des crèches. Un rendez-vous qui depuis plus de 20 ans a rencontré son public. Imaginez plutôt ! A chaque édition, 45 000 personnes parcourent les ruelles du village, à la recherche de crèches dans des endroits les plus inattendus.
Le ton est donné à l'entrée du village. Puis les visiteurs découvrent que dans les lavoirs, sur les pas de porte, sur les boîtes aux lettres, les crèches sont partout, des plus classiques au plus inattendues.
 
© FRANZ CHAVAROCHE / MAX PPP

Une crainte du coronavirus... et des attentats

Les habitants de leur côté sont partagés. Des grands rassemblements, ça veut dire le risque de créer des clusters. A Lucéram, pendant cette période, les rues sont bondées, et l'obligation du port du masque ne rassurait pas forcément les habitants. Par ailleurs, l'attentat terroriste de Nice et la mort de trois fidèles a aussi suscité des craintes.

Un rendez-vous manqué

Le "village de Noël" n'a donc guère le coeur à la fête. Le mois de décembre dans le monde d'avant, ce sont des voitures partout, des cars de touristes, et des commerçants qui ont le sourire.

Mumu tient le restaurant du village et ne cache pas son désarroi au micro de nos confrères de France Bleu Azur.

C'est le seul mois de l'année où on travaille énormément, on reçoit 70, 80, voire 100 personnes pour déjeuner chaque jour pendant 4 à 6 semaines, 7 jours sur 7. D'habitude j'embauche du monde, là rien !

Mumu


La plus petite crèche tient dans une demi noix.
Voici la plus petite crèche de Lucéram, elle tient da,s le creux de la main.
Voici la plus petite crèche de Lucéram, elle tient da,s le creux de la main. © FRANZ CHAVAROCHE / MAX PPP
La plus grande mesure 10 mètres de long et c'est dans une chapelle qu'on peut la découvrir !
Cette crèche monumentale est constituée de santons provençaux avec le village de Lucéram comme décor.
Cette crèche monumentale est constituée de santons provençaux avec le village de Lucéram comme décor. © FRANZ CHAVAROCHE / FTV

"Au total, chaque année, 450 crèches sont exposées dans les rues, les caves, sur les fontaines, sous les porches, à l'église, à la tour, aux chapelles, au four à pain, au Musée de la Crèche, le Musée des Vieux Outils, à la Maison de Pays, à la Placette, chez les commerçants, au moulin du Val Del Prat, et à Peïra-Cava" indique le Comité Régional du Tourisme des Alpes-Maritimes.

Une visite virtuelle

Des crèches, il y en aura sans doute dans le village. Comme depuis plus de 20 ans, les habitants décoreront leur environnement, esprit de Noël oblige. 
Les habitants regorgent d'inventivité pour leur village.
Les habitants regorgent d'inventivité pour leur village. © FTV
Il y a aura certainement des amateurs qui auront envie de venir dans ce village de Noël, symbole de la tradition provencale, pour découvrir le musée de la crèche, ou encore la Chapelle Saint-Pierre.
Mumu se propose de vendre des foies gras, sandwiches ou patisseries pour ceux qui feraient le déplacement, car le restaurant est fermé !

Par ailleurs d'ici quelques jours, un site permettra aux internautes une visite virtuelle qui respecte le circuit des crèches, avec une rétrospective d'images et de vidéos.

Rendez-vous dès le 6 décembre pour l'arrivée de Saint-Nicolas, le site sera prêt, promis !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition culture noël événements sorties et loisirs patrimoine