Cet article date de plus de 3 ans

Pôle métropolitain : 86 communes des Alpes-Maritimes s'allient pour des actions communes

Les intercommunalités de Cannes, Grasse, Antibes et Alpes d'Azur vont désormais coopérer sur des problématiques communes : déchets, transports ou encore environnement.
Les actions communes toucheront notamment à l'environnement, aux transports et au sport.
Les actions communes toucheront notamment à l'environnement, aux transports et au sport. © France 3 Côte d'Azur
Il y avait déjà une métropole à l'Est, il y a aura désormais un "pôle métropolitain", à l'Ouest. Les intercommunalités de Cannes, Grasse, Antibes et Alpes d'Azur ont officialisé ce jeudi matin la naissance de cette nouvelle entité. Les 86 communes qu'elles rassemblent coopéreront désormais sur des problématiques communes, comme les transports, le sport ou encore l'environnement. 

Coopérer, mais sans créer de "suprastructure"

L'idée du pôle métropolitain est de communautariser les frais, à l'image du réseau de recharge pour véhicules électriques par exemple. A partir du mois de juin, les 422 000 habitants pourront bénéficier de 95 bornes flambant neuves. "Le but est de créer une coopération renforcée sans pour autant créer de suprastructure", explique le maire d'Antibes Jean Leonetti.  

Pour cela, un système souple avec une présidence tournante sera mise en place pour permettre à chacun d'innover tout en conservant son identité. Le pôle métropolitain voudrait créer un projet concret par trimestre. Une première idée est déjà dans les tuyaux : la création d'un pass transports handicap, valable sur tout le pôle. 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique réforme territoriale aménagement du territoire environnement société social économie