REPLAY. Présidentielle 2022 : et après ? En Côte d'Azur, enjeux politiques et ambitions personnelles au coeur des législatives

Publié le Mis à jour le

Une semaine après la réélection d' Emmanuel Macron à la présidence de la République, les partis politiques sont déjà en ordre de bataille pour les élections législatives qui s’annoncent très incertaines. Le Président aura-t-il une large majorité comme en 2017 ? Le Rassemblement National pourra-t-il avoir un nombre de députés conséquents ?

Revoir l'émission

Au programme de Dimanche en Politique cette semaine, un retour sur l’élection présidentielle qui a vu la réélection d’Emmanuel Macron.

Les partis de gauche tentent de désigner des candidats communs le 12 juin prochain, parmi eux, les partisans de Jean-Luc Mélenchon  qui tentent de rallier à eux les autres forces de gauche, sous une bannière commune.

De son côté le Rassemblement National et Jordan Bardella, président par intérim du parti de Marine Le Pen, ont présenté cette semaine la liste des candidats pour les huit circonscriptions varoises.

Quant au parti présidentiel, les guerres internes couvent principalement dans les Alpes-Maritimes où les neuf circonscriptions que comptent le département ne suffiront pas à satisfaire toutes les ambitions.

En Côte d’Azur, l’attention se portera particulièrement sur Les Républicains après l’échec de Valérie Pécresse. Le parti pourra-t-il conserver son importante implantation territoriale (6 députés sur 9 dans les Alpes-Maritimes) ?

Henri Migout reçoit  Loic DOMBREVAL : Député des Alpes-Maritimes (LREM), Laurence TRASTOUR-ISNART : Députée des Alpes-Maritimes (LR) et Bryan MASSON : Délégué départemental adjoint RN des Alpes-Maritimes.