Présidentielle : François Hollande renonce à se présenter, les réactions dans les Alpes-Maritimes

Réactions à la décision de François Hollande
Reportage : V.Varin; R.de Silverstro;D.Roux

François Hollande renonce à briguer un second mandat, une annonce qui a évidemment provoqué beaucoup de réactions dans la classe politique locale, à gauche, mais aussi à droite...

Par Pierre-Olivier Casabianca

Les réactions à gauche

A gauche, au Parti Socialiste, Patrick Allemand, salue "une décision lucide et courageuse". Du côté du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC), la critique est plus acerbe. Ladislas Polski rappelle que François Hollande n'a pas respecté toutes ses promesses : "il n'a pas renégocié les traités européens ; de ce renoncement ont découlé tous les choix économiques et sociaux qui ont émaillé de quinquennat."
Réaction de la Gauche au renoncement de François Hollande
Interviews : Patrick Allemand, PS (06); Ladislas Polski, responsable régional du MRC


Les réactions à droite

Dès l'annonce de François Hollande, Christian Estrosi, président de la région PACA, a réagi sur Twitter, en saluant "la dignité du geste" et en ajoutant : "Il est rare dans la vie politique de privilégier l'intérêt général du pays plutôt que son ego et ses sentiments personnels."


Un message sans animosité qui contraste avec ceux des autres membres du parti Les Républicains. Ainsi Eric Ciotti, président du département des Alpes-Maritimes, préfère parler du "bilan catastrophique" de François Hollande.

 

La réaction du Front National


Le Front National se félicite également de la décision de François Hollande. Olivier Bettati, 1er vice-président FN en région Paca, se réjouit que "celles et ceux, depuis 10 ans, qui ont amené ce pays là où il est aujourd'hui disparaissent progressivement du paysage politique français".
Réaction du Front National
Interview : Olivier Bettati, 1er vice-président FN en région Paca

 

Sur le même sujet

Les + Lus