Procès en février de l'électricien qui avait 271 Picasso dans son garage

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne LE HARS / AFP

Un ancien électricien et son épouse, qui conservaient 271 oeuvres inédites de Picasso dans leur maison du sud-est de la France, comparaîtront pour recel le 10 février devant le tribunal correctionnel de Grasse, a indiqué ce mardi le parquet.

L'affaire avait éclaté en 2010 après que l'électricien, Pierre Le Guennec, se soit rendu auprès des héritiers de Picasso pour obtenir des certificats authentifiant les 271 oeuvres qu'il avait gardées dans son garage de Mouans-Sartoux (06) pendant près de 40 ans.

Le septuagénaire affirme que ces oeuvres lui ont été données par Picasso et son épouse Jacqueline, alors qu'il effectuait des travaux au mas Notre-Dame-de-Vie à Mougins (06).
Les héritiers de Picasso avaient porté plainte pour recel.