Intempéries : Vaucluse, Bouches-du-Rhône et Var toujours en vigilance orange inondation

© Météo France
© Météo France

L'épisode méditerranéen qui a traversé la région dimanche 1er décembre a causé d'importants dommages en Provence. Ce matin, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône et le Var sont toujours en vigilance orange inondation. Le risque de crue de la Durance est important.

Par Benjamin Hourticq, Jean Poustis

Trois départements sont toujours placés en vigilance orange inondation ce lundi 2 décembre par Météo France.

La Durance d'Avignon à Cadarache est en risque de crue orange, c'est-à-dire génératrice de débordements importants. La préfecture de Vaucluse conseille notamment de s'éloigner de ce cours d'eau.
Les départements du Vaucluse et des Alpes-de-Haute-Provence ont été placés en vigilance orange pluie-inondation ce dimanche 1er décembre, jusqu'à 18 heures. Les Alpes-de-Haute-Provence sont restés, eux, en vigilance jaune jusqu'à minuit.

Des inondations à Pertuis, dans le Vaucluse

C'est à partir du début d'après-midi que l'épisode méditerranéen annoncé a été le plus intense. La commune vauclusienne de Pertuis a été particulièrement touchée. Deux de ses quartiers ont été inondés à la suite du débordement de la rivière l'Eze, qui se jette dans la Durance.

L'eau est montée de 10 à parfois 50 cm, sur environ 400 hectares. Une quarantaine d'habitations ont été inondées, et une centaine de personnes impactées.   
Une digue a rompu à Pertuis et mis des immeubles les pieds dans l'eau. / © Isabelle Staes
Une digue a rompu à Pertuis et mis des immeubles les pieds dans l'eau. / © Isabelle Staes
Une cellule de crise a été mise en place à la préfecture du Vaucluse. Selon elle, à 18 heures, "une quinzaine de personnes" avaient été secourues, "dont plusieurs par hélitreuillage et 70 ont été mises à l'abri dans un gymnase", ouvert par la mairie de Pertuis. En début de soirée, 150 pompiers du Vaucluse et 20 des Bouches-du-Rhône étaient encore à pied d'oeuvre.
Inondations Pertuis
En Vaucluse,où on attendait des "cumuls de l'ordre de 60/80mm, et localement 100mm", selon Météo France, le risque de ruissellement [était] significatif." Les pompiers continuent de porter une attention particulière aux sorgues, des rivières issues de Fontaine-de-Vaucluse. Depuis plusieurs jours déjà, les zones traversées subissent des montées d'eau dues à des difficultés d'écoulements.

Limiter ses déplacements et n'appeler les secours qu'en cas de besoin urgent.

Tout au long de la journée, et jusqu'à la fin de la vigilance, les sapeurs-pompiers vauclusiens ont insisté sur la nécessaire vigilance de chacun dans ce type d'épisode, à savoir, "limiter ses déplacements et n'appeler les secours qu'en cas de besoin urgent".

Les Alpes-de-Haute-Provence très touchés

Dans les Alpes-de-Haute-Provence, les précipitations ont causé des dégâts importants et mobilisé 300 pompiers. "À l'heure actuelle, ce n'est pas quantifiable", a exposé le colonel Philippe Sansa, du service départemental d'incendie et de secours, depuis une cellule de crise installée en préfecture. 

De nombreuses communes ont été touchées, avec parfois de l'eau jusqu'au premier étage de certaines habitations. Selon le SDIS 04, la commune de Dauphin a été la plus sévèrement impactée.

Une femme piégée dans son véhicule a notamment été secourue par une équipe de plongeurs des sapeurs-pompiers, assistés d'un hélicoptère de la gendarmerie de Digne-les-Bains. En début de soirée, parmi les personnes évacuées par les secouristes, environ une cinquantaine ont été relogées, toujours selon le SDIS 04.

Des voies de chemin de fer ont également été inondées, obligeant la SNCF à suspendre la circulation des trains entre Gap et Aix-en-Provence, dans les deux sens. 

Météo France avait également alerté sur le risque de crue de cours d'eau dans le sud-est dans son ensembleDans les Bouches-du-Rhône, les fleuves de l'Huveaune et de l'Arc ont ainsi été placés en vigilance jaune.

Mais ce sont la rivière de la Touloubre, occasionnant des inondations sur les communes de Salon-de-Provence et Pélisanne ; et la Cadière, impactant Saint-Victoret et Marignane, qui sont sorties de leurs lits. Des ruissellements importants ont également touché les communes d'Aix-en-Provence et Puyricard. 

Ces événements ont nécessité 60 interventions des pompiers dans les Bouches-du-Rhône, avec des dégâts moindres que ceux des départements voisins.

Pour les aider, les pompiers du SDIS 13 se sont joints aux différents centres opérationnels. 30 d'entre eux ont notamment prêté main forte aux équipes des Alpes-Maritimes, où la vigilance était rouge, accompagnés de marins-pompiers de Marseille. 

Vigilance neige dans les Hautes-Alpes

Les Hautes-Alpes, elles, n'étaient pas classées en vigilance orange, mais les conditions météo ont néanmoins créé des perturbations, notamment à cause de la neige. Durant la journée, la Direction interdépartementale des routes Méditerranée (DIRMED),a fait état d'une "situation très difficile" dans les secteurs du col de Montgenèvre, dans le Queyras et dans les rampes du col de l’Argentière, proche de la vallée de l'Ubaye.

Avec une limite pluie-neige aux alentours de "1.000 / 1.100 mètres", selon Météo France, et des chutes de 30 à 60 cm selon les secteurs, la situation sur les routes était "sensible" en début de soirée, selon la préfecture des Hautes-Alpes, mais "fluide". Selon Météo France, la perturbation devait "s’évacuer en fin de soirée, début de nuit".

Au-dessus de Gap, au niveau de la commune de la Fare-en-Champsaur, la RN 85 a été inondée. Les sapeurs-pompiers ont du intervenir dans une habitation où l’écoulement se fait jusque dans la maison.

En ce début d'hiver très neigeux, les pouvoirs publics insistent sur les précautions à prendre en ce qui concerne les équipements d'hiver, tels que les pneus neige ou les chaînes. Plus globalement, la préfecture appelle les usagers de la route à se renseigner lors d'épisodes météorologiques difficiles, ainsi qu'à adapter et limiter leurs déplacements.
 

Sur le même sujet

Les + Lus