• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Les réactions politiques à l'écrasante victoire de François Fillon

Alain Juppé a salué la victoire de François Fillon. / © FRANCOIS GUILLOT / AFP
Alain Juppé a salué la victoire de François Fillon. / © FRANCOIS GUILLOT / AFP

La victoire de François Fillon dans les Alpes-maritimes et le Var est encore plus imposante qu'au niveau nationale: 77,4 % dans les Alpes-maritimes et 79,5 % dans le Var.

Par Olivier Le Creurer

Réactions locales à la victoire de Fillon
La victoire de François Fillon dans les Alpes-maritimes et le Var est encore plus imposante qu'au niveau nationale: 77,4 % dans les Alpes-maritimes et 79,5 % dans le Var. - L. Verdi, D. Delayaie et B. Prou

"C'est une victoire de fond, bâtie sur des convictions", une "vague qui a brisé tous les scénarios écrits d'avance", et "les électeurs ont trouvé en moi les valeurs françaises", a lancé cet ancien chef du gouvernement à son QG de campagne parisien, ventre hurlements de joie et cris "Fillon président".


Double exploit


Sur 10.008 des 10.229 bureaux dépouillés, selon les chiffres disponibles à 03H00 sur le site de la Haute autorité, François Fillon recueillait 66,5% des suffrages contre 33,5% pour le maire de Bordeaux. François Fillon réussit un double exploit: arrivé largement en tête au premier tour (44,2%), il a écarté les deux favoris des sondages, Alain Juppé mais aussi Nicolas Sarkozy dont il fut cinq ans le Premier ministre (2007-2012), sèchement éliminé il y a une semaine.

Besoin de tout le monde


A moins de six mois de la présidentielle, le champion de la droite a assuré qu'il aurait "besoin de tout le monde" dans son camp pour "vaincre" la gauche et le Front national et attirer "ces électeurs qui ne sont aujourd'hui pas des nôtres". Son programme, d'inspiration libérale, prévoit notamment 500.000 suppressions d'emplois publics, la fin de l'ISF, une hausse de TVA, l'abrogation des 35 heures, la retraite à 65 ans.
© resultats.primaire2016.org
© resultats.primaire2016.org

Estrosi appelle à un rassemblement le plus large possible


"Je félicite François Fillon et j’appelle l’ensemble des sympathisants de la droite et du centre, mais plus largement des Françaises et des Français qui se sont mobilisés aujourd’hui à redoubler d’efforts pour militer en sa faveur et qu’il devienne le prochain Président de la République française.

Dans les semaines à venir, je serai vigilant quant à l’unité de notre famille politique et à la construction d’un rassemblement le plus large possible. C’est la condition sine qua non pour en finir avec les années Hollande qui ont été des années de cauchemar pour notre pays."


Pour David Lisnard: " il faut donner toutes les cartes en main à François Fillon"


David Lisnard, maire de Cannes et président de la Commission départementale des Alpes-Maritimes d’organisation de la primaire note la netteté des résultats qui traduit "l’adhésion franche et massive à un candidat qui sera pour 2017 le candidat non pas d’un parti mais du peuple de droite et du centre. Il faut donner toutes les cartes en main à François Fillon, conforter le projet de François Fillon qui a remporté l’adhésion, compléter ce projet avec des thématiques fédératrices fortes."

Eric Ciotti: "C'est à Francois Fillon de faire son équipe en fonction de la cohérence de son projet"


"C'est à notre famille politique de porter l'espérance de l'alternance. Francois Fillon doit tracer sa route sans rien changer. Il a été élu de façon massive sur un programme clair, il serait étrange de vouloir changer les choses. C'est à Francois Fillon de faire son équipe en fonction de la cohérence de son projet."


Le parti radical 06 "fera tout pour que l'alternance se réalise et protéger la France du risque Front National "


"Pour le Parti Radical, la seule voie possible est celle du plus large rassemblement autour de la droite et du centre. Il fera tout pour que l'alternance se réalise et protéger la France du risque Front National en 2017. Le Parti Radical réunira mardi ses instances nationales, et validera son choix présidentiel lors d’un congrès début 2017."

L'analyse d'Henri Migout:

Victoire de Fillon: analyse d'Henri Migout


Sur le même sujet

Avignon, une journée au Festival 2019

Les + Lus