Risque chimique écarté dans un entrepôt de batteries à Pégomas dans les Alpes-Maritimes

A l’entrepôt SUD IMPORT EXPRESS de Pégomas / © SDIS06
A l’entrepôt SUD IMPORT EXPRESS de Pégomas / © SDIS06

Depuis 11h30 ce lundi 25 novembre, une trentaine de sapeurs-pompiers venant de Cannes, Grasse et Antibes, Pegomas et Mougins sont engagés sur la commune de Pegomas dans les Alpes-Maritimes pour une fumée s’échappant d'un l’entrepôt. Son stock pourrait causer une pollution chimique.

Par Anne Le Hars

C'est à l'entrepôt Sud Import Express 2211 route de la Fènerie à Pégomas contenant 3 000 batteries lithium en carton que la fumée s'est dégagée ce lundi.

Parmi un stock de 400 batteries, 20 ont été au contact de l’eau provoquant un échauffement et donc de la fumée. 
Les sapeurs-pompiers sont à 15h50 en train d’évaluer les risques avec des pompiers spécialisés en risque chimique évoluant sous scaphandre.
 
Les sapeurs-pompiers sont actuellement en train d’évaluer les risques avec des pompiers spécialisés en risque chimique évoluant sous scaphandre. / © SDIS 06
Les sapeurs-pompiers sont actuellement en train d’évaluer les risques avec des pompiers spécialisés en risque chimique évoluant sous scaphandre. / © SDIS 06
Un périmètre de sécurité a été installé jusqu’au niveau des entrepôts voisins.


Danger écarté


Le danger a été écarté en isolant les batteries endommagées par étouffement dans des sacs recoiverts du ciment grâce à la manutention minutieuse des pompiers équipés.
Ces sacs seront récupérés par des entreprises spécialisées.
► Mieux vaut éviter le secteur : zone industrielle Fennerie.

La sous préfète est sur place. La gendarmerie est sur place pour déterminer les raisons de ce début de fumée.

On ne connaît pas encore si la cause des fumees est liée aux eaux des inondations de ce week-end. Dans un communiqué, la préfecture des Alpes-Maritimes précise elle "qu'à la suite des fortes pluies survenues ce week-end, une réaction exothermique a été constaée dans des battereies stockées".

Aucun impact sur la population n'a été observé. La situation dans l'entreprise ne présente plus de risque à l'heure actuelle."

 

Sur le même sujet

Les + Lus