SNCF : pas de reprise du trafic jusqu'au printemps entre Breil-sur-Roya et Tende

Le réseau SNCF prévoyait initialement une reprise du trafic au 18 janvier. Finalement, la structure n'est pas stabilisée, la ligne ne pourra pas rouvrir avant le printemps.

Le mur à arcatures de Fontan en travaux après des mouvements de terrain. Le trafic jusqu'à Tende est interrompu et ne reprendra pas avant le printemps.
Le mur à arcatures de Fontan en travaux après des mouvements de terrain. Le trafic jusqu'à Tende est interrompu et ne reprendra pas avant le printemps. © SNCF

Pas de train jusqu'à Tende avant le printemps.

La reprise du trafic ferroviaire était prévue pour le 18 janvier. La SNCF réseau annonce ce vendredi 15 janvier que ce ne sera finalement pas le cas. D'énormes travaux ont été entrepris pour stabiliser la ligne, mais des mouvements au niveau d'un ouvrage ont été remarqués.

La SNCF espère une stabilisation complète pour le printemps. Nouveau point d'étape le 15 février.

Le directeur territorial SNCF Réseau PACA détaillait ce vendredi 15 janvier les travaux sur la ligne Breil-Tende. Des explications très fournies pour en arriver à la conclusion que la ligne n'ouvrirait pas avant le printemps prochain.

On se doit de garantir la sécurité des voyageurs et de nos équipes qui travaillent

Touati Karim, directeur territorial réseau SNCF PACA

En octobre, quinze jours après la tempête, la ligne avait pu rouvrir jusqu'à Saint-Dalmas-de-Tende sur un quai provisoire.

Le 28 novembre, le trafic est interrompu. Le mur à arcatures à 2 km de Fontan est instable, les capteurs placés sur l'ouvrage signalent du mouvement. Les fondations des pylônes se déchaussent. Depuis, des travaux tentent de stabiliser le mur mais le résultat n'est pas encore satisfaisant.

Karim Touati, le directeur territorial réseau SNCF PACA a expliqué ce vendredi que ses équipes ont divisé par trois les mouvements du mur mais le terrain continue de bouger et l'ouvrage n'est donc pas stable.

Le mur à arcatures au niveau de Fontan dans la vallée de la Roya n'est pas stabilisé, le trafic ferroviaire ne peut pas reprendre jusqu'à St-Dalmas
Le mur à arcatures au niveau de Fontan dans la vallée de la Roya n'est pas stabilisé, le trafic ferroviaire ne peut pas reprendre jusqu'à St-Dalmas © Loïc Blache France Télévisions

Le montant des travaux côté français est estimé à 30 millions d'euros par la SNCF, dont quinze millions sont nécessaires rien qu'à la consolidation du mur à arcatures de Fontan.

Un nouveau point d'étape sera fait le 15 février pour annoncer on l'espère de bonnes nouvelles quant à l'ouverture de la ligne et la stabilisation de la voie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports vallée de la roya nature parcs et régions naturelles transports en commun intempéries météo