Tempête Alex dans les Alpes-Maritimes : 30 chefs de renom au secours des sinistrés de la Vésubie

C’est l’histoire d’une formidable chaîne de solidarité. De Beaulieu à Monaco en passant par Menton, 30 chefs se sont mobilisés pour apporter du réconfort aux sinistrés de la Vésubie en leur concoctant 3 000 repas.
 

De Beaulieu à Monaco en passant par Menton, ce sont 30 chefs qui se sont mobilisés pour apporter du réconfort aux sinistrés de la Vésubie en leur concoctant 3000 repas.
De Beaulieu à Monaco en passant par Menton, ce sont 30 chefs qui se sont mobilisés pour apporter du réconfort aux sinistrés de la Vésubie en leur concoctant 3000 repas. © Anne Garabedian "Le Cœur des chefs"
Une entrée, un plat et un dessert, c’est un véritable repas de qualité que les chefs solidaires des sinistrés de la Vésubie vont concocter. 30 cuisiniers qui se mobilisent pour 100 personnes chacun. Chaque plat sera conditionné en barquette et distribué aux sinistrés de la Vallée de la Vésubie.

Chacun y a pensé et tous se sont appelés. Avec Mauro Colagreco (Le Mirazur, Menton) et Christophe Bacquié (Hôtel du Castellet), Philippe Joannès, Président des Meilleurs Ouvriers de France dans la région sud a réussi à mettre en place cette opération solidaire.

La générosité, c'est dans l'ADN des chefs.

Philippe Joannès, Président des Meilleurs Ouvriers de France dans la région sud

Dès samedi 10 octobre, l’opération a été lancée. De coup de fil en coup de fil, Philippe Joannès, directeur des événements culinaires, au groupe Monte-Carlo Société des Bains de Mer à Monaco, a réuni 30 cuisiniers autours de cette belle initiative "Le coeur des chefs".
 

On savait que de nombreux produits avaient été livrés dans les 3 vallées, mais on voulait livrer un vrai repas. Ça a été très vite, on en a parlé mercredi, on a trouvé des solutions logistiques jeudi et vendredi c’était bon. On ne voulait pas une opération de communication. Depuis la parution du communiqué annonçant cette opération, 100 chefs ont appelé. C’est frustrant de ne pas faire plaisir à tous ces chefs.

Philippe Joannès, Société des Bains de Mer, Monaco

Comme d'autres chefs, Philippe Joannès ira sur place pour la livraison de ces repas.

On voulait montrer l’exemple. La générosité, c’est dans l’ADN des chefs. Les producteurs aussi ont joué le jeu. Je ne serai pas le seul à aller sur place.

Philippe Joannès, Société des Bains de Mer, Monaco

 

Les cuisiniers du Sud-Est se mobilisent pour la Vallée de la Vésubie. Dans l’urgence d’une situation dramatique, les...

Publiée par Le Coeur des Chefs sur Dimanche 11 octobre 2020

C'est donc un véritable élan de solidarité puisqu'au-delà des 30 chefs qui ont répondu présents, en réalité ce sont 150 cuisiniers qui souhaitaient se mobiliser.


Une opération qui commencera ce jeudi 15 octobre

Ce jeudi, des camions frigorifiques prêtés gracieusement par les partenaires de l’opération (et notamment l’entreprise Balicco) partiront d’Aix-en-Provence et de Nice pour se rendre chez chaque chef participant.

Puis, ils retrouveront au Palais Nikaïa de Nice, avant de distribuer les 3000 plats à destination de la population sinistrée et des bénévoles. Une question subsiste : seule sera le transport utilisé ? Camions ou hélicoptères selon le volume à transporter et surtout selon l’accessibilité aux communes.
 

Un peu de douceur pour réchauffer les cœurs de l’arrière-pays.

Patrick Raingeard, Le Cap Estel, Eze.

Les participants 

Enfant de la Vésubie, je réponds à l’urgence de la situation pour venir en aide aux sinistrés du haut pays Niçois, si durement touchés par la tempête Alex. Je me joins ainsi que toutes les équipes du Monte Carlo Sporting à l’entraide déjà mise en place depuis plusieurs jours. Nous espérons ainsi apporter un peu de réconfort à tous nos amis et aux familles des vallées.

Richard Rubbini, le Sporting, Monte-Carlo – SBM


Christophe Bacquié (Hôtel du Castellet), Jean-François Bérard (Hostellerie Bérard, La Cadière d’Azur), Cédric Campanella (Chef Pâtissier Société des Bains de Mer à Monaco), Mauro Colagreco (Le Mirazur, Menton), Jérémy  Czaplicki (Hôtel Ile Rousse,Bandol), Julien Diaz (Saisons à Marseille), Arnaud Donckele(Cheval Blanc St Tropez), Noëlle et David Faure (SensOriel, Nice), Arnaud Faye (La Chèvre d’Or, Eze), Michel Hulin (La Cabro, Baumanière, Les Baux-de-Provence), Philippe Joannes (Société des Bains de Mer Monaco), Franck Lafon (Café de Paris à Monaco),  Stéphane Lelièvre (Les Pins Penchés, Toulon), Lionel Lévy (Alcyone, Intercontinental Hôtel-Dieu, Marseille), Dominique Lory ( Le Louis XV Alain Ducasse, Monaco), Jacques Maximin (Chef consultant), Gérald Passédat (le Petit Nice, Marseille),  Nicolas Pierantoni (L’Hostellerie de l’Abbaye de la Celle), Michel Portos (Chef consultant), Patrick Raingeard (Le Cap Estel, Eze), Frédéric Ramos (L’Azzurra Kitchen, Monte Carlo), Marcel Ravin (Blue Bay, Monaco), Fanny Rey, (L’auberge de St Rémy, St Rémy de Provence), Julien Roucheteau (La Réserve de Beaulieu), Richard Rubbini (Le Sporting, SBM, Monaco), Guillaume Sourrieu (L’Epuisette, Marseille), Thomas Subrin(Chef Boulanger SBM, Monaco), Ken Thomas (Chef pâtissier, SBM, Monaco), Ludovic Turac (Une Table au Sud, Marseille), Glenn Viel (L’Oustau de Baumanière)

D'autres opérations similaires pourraient avoir lieu dans les jours à venir.

En avril dernier, le chef argentin, Mauro Colagreco avait avec ses équipes cuisiné bénévolement, deux fois par semaine, 75 repas offerts aux soignants Sa manière à lui de participer à l'effort de "guerre sanitaire" en pleine crise du Covid-19.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
monaco international gastronomie culture solidarité société intempéries météo vallée de la roya nature parcs et régions naturelles parc national du mercantour