Tempête Alex : à Saint-Martin-Vésubie, de nouveaux ponts provisoires sont ouverts

Ces ouvrages, accessibles depuis mercredi, vont faciliter les déplacements des habitants de la vallée de la Vésubie dont le quotidien a été bouleversé après le passage de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes début octobre.

Un des ponts provisoires de Saint-Martin-Vésubie, dans les Alpes-Maritimes.
Un des ponts provisoires de Saint-Martin-Vésubie, dans les Alpes-Maritimes. © Véronique Varin / France Télévisions

L'accès au hameau du Boréon et à la Colmiane est de nouveau possible par Saint-Martin-Vésubie depuis mercredi. Avant la piste passait dans le lit de la rivière de la Vésubie.

Vue du village de Saint-Martin-Vésubie depuis la route de la Colmiane, dont les stigmates liés au passage de la tempête sont encore visibles.
Vue du village de Saint-Martin-Vésubie depuis la route de la Colmiane, dont les stigmates liés au passage de la tempête sont encore visibles. © Véronique Varin / France Télévisions

Comme un symbole, un pont se situe au croisement de la station-service, là ou la rivière et les pluies ont emporté l'embranchement et où les dégâts ont été immenses. 

"En plus de l’aménagement d’un pont métallique provisoire de 30 mètres de long au droit de l’ancienne station-service, 2,2 kilomètres de chaussée ont intégralement été reconstruits" précise le communiqué de métropole Nice Côte d'Azur.
Cet aménagement permet le passage des véhicules, toujours en circulation alternée. La circulation est possible depuis 13 heures ce mercredi après-midi dans un décor qui laisse voir les terribles dégâts causés par la tempête Alex aux habitations.

Les véhicules passent sans problème sur les ponts provisoires.
Les véhicules passent sans problème sur les ponts provisoires. © Véronique Varin / France Télévisions

La métropole Nice Côte d'Azur et le département des Alpes-Maritimes ont aidé à financer les ponts provisoires. Le chantier se poursuivra dès le début de l’année 2021 pour aménager définitivement la voie avec la pose de revêtement en enrobés, de glissières et l’aménagement d’une signalisation horizontal précise la métropole.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
parc national du mercantour nature parcs et régions naturelles intempéries météo routes économie transports inondations