Un Grassois comparaît devant la cour d'assises pour avoir poignardé son ex amie

La boulangerie Vogade où a eu lieu l'agression de la jeune femme à Cagnes-sur-Mer (06) / © F3 côte d'azur
La boulangerie Vogade où a eu lieu l'agression de la jeune femme à Cagnes-sur-Mer (06) / © F3 côte d'azur

Mickaël Pierini comparaît pendant trois jours devant la cour d'assises des Alpes-Maritimes. Il est accusé de tentative d'assassinat et violence avec armes sur une jeune boulangère en octobre 2013 à Cagnes-sur-Mer.

Par Catherine Lioult

Il encourt la prison à perpétuité. Pendant trois jours, Mickaël Pierini, 25 ans,  comparaît à Nice, devant la cour d'Assises des Alpes-maritimes.  Il doit répondre de tentative d'assassinat et violence avec armes.

Le 22 octobre 2013 au petit matin, il serait entré dans une boulangerie de Cagnes-sur-Mer, dans laquelle travaille Marilyne, pour se précipiter sur elle et la poignarder à trois reprises. Il connaît bien la jeune fille, âgée de 21 ans à l'époque, et qui fut son ex petite amie. L'enquête révélera qu'il la harcelait. 
La jeune femme sera conduite à l'hôpital dans un état critique. Mickaël Pierini sera rapidement identifié comme l'auteur présumé des coups de couteaux. Il sera interpellé le 1er décembre 2013 sur la Côte d'Azur après une courte cavale en Espagne. Il nie toute préméditation. Marilyne sera donc confrontée à son ex ami, dans le box des accusés.

Sur le même sujet

Les + Lus